Restons connectés

PKFoot

J’ai testé l’arbitrage à deux sur un match de DH

France

J’ai testé l’arbitrage à deux sur un match de DH

Ca se passait ce mardi sur un terrain brûlé par le soleil dans la région marseillaise. Un match amical de plus pour des équipes en quête de gloire dans un championnat où la 3ème mi-temps compte plus que les deux premières. Les équipes du FC Martigues 2 et de l’US Marignane 2 viennent en découdre en plein milieu de la semaine. Rien de plus. A part l’arbitrage à 4 arbitres. Un test grandeur nature d’arbitrage à deux arbitres de champ.

Remettons de suite les choses au clair, le hobby d’arbitre n’est pas facile à assumer. Loin de moi toute fierté. De plus, nous passons la plupart du temps pour des gendarmes bornés à la moindre évolution, révolution et même compréhension du jeu et des joueurs. Nos autorités sont tellement conservatrices que demander leur autorisation aurait viré au cauchemar.

Oui, l’un des deux arbitre, c’est bien moi, et l’idée totalement improvisée avec le second arbitre (nous n’étions que deux officiels) m’a quand même pas mal plu. Elle a aussi été appréciée par les entraineurs qui, en raison du caractère amical de la partie, n’y voyaient pas d’inconvénient.

Pour résumer le principe, chaque arbitre possède sa propre moitié de terrain et peut empieter sur l’autre en cas de corner, pénalty, ou jeu le long de la touche. J’ai fait une liste des avantages et inconvénients d’un tel arbitrage :

J'ai testé l'arbitrage à deux sur un match de DH

Points positifs :

– on est très près des actions à tout moment, donc la contestation est pratiquement nulle et encore plus injustifiée
– l’autre arbitre peut siffler une action litigieuse qui aurait pu échapper au second
– on se fatigue beaucoup moins et on est donc plus lucide sur les décisions à prendre
– les hors jeu sont plus facile à voir

Points négatifs :

– on se gênait régulièrement sur le terrain avec les joueurs des équipes. Hé oui, faut savoir 2x plus esquiver les ballons, étant donné que nous sommes plus près des actions
– certaines parties du terrain étaient mal couvertes, notamment les poteau de corner des côtés opposés (cf. schéma) malgré les arbitres assistants
– il fallait être bien d’accord de nos decisions sur les actions et surtout être encore plus solidaire
– qui siffle la fin du match ?
– on les trouve où les arbitres ?

Certains joueurs croyaient que cet arbitrage allait devenir courant dans l’année, preuve que le système à plû. Un signe ?

Pour l’anecdote, l’US Marignane a remporté le match 3-2, après un nombre incroyable d’actions manquées par les martégaux.

Sébastien est plongé depuis plus de 20 ans dans le football, à tel point qu’il est devenu arbitre de football. Débarqué sur Panam' avec les prétentions d'un Pancrate, il préfère maintenant cracher son venin sur son blog. Vous êtes dessus !

... à lire dans France

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour