Restons connectés

Avalanche de prêts : la L1 sous perfusion

France Dijon FCOEA GuingampLille OSCOlympique de Marseille

Avalanche de prêts : la L1 sous perfusion

Face au manque d’argent, les clubs français ont de plus en plus recours au prêt pour renforcer leur équipe.

Peu de risque financier – il faut juste prendre en charge tout ou partie du salaire – peu de risque sportif – si le joueur ne donne pas satisfaction, le club ne tente pas de le conserver – le prêt de joueur apparaît comme une aubaine dans une L1 désargentée.

Et dans cet objectif de survie court-termiste, qu’importe si le joueur prêté prend la place d’un jeune ou d’un autre élément sous contrat, qu’importe si l’on réalise en réalité de la post-formation ou relance d’un élément dont c’est le club prêteur qui en tirera bénéfice au final en cas de réussite sportive. La situation financière est si difficile que le prêt apparaît comme le seul moyen possible de limiter les dégâts pour essayer d’avoir une équipe plus compétitive en se faisant prêter un jeune à potentiel ou un revanchard qui cherche à rebondir. Le prêt apparaît dans ce cas comme la possibilité d’obtenir un “meilleur” joueur trop coûteux pour son club en transfert et en salaire.

Dans la lutte pour le maintien ou même dans celle pour l’Europe, les prêts de joueurs, essentiellement des offensifs car les clubs sont plus en difficultés sur ces clubs et ne peuvent pas tenter de paris défensivement, amenés à devenir essentiels à leur équipe sont nombreux cette saison :

Les joueurs à la relance

A Marseille, on a pas d’argent et peu d’idées, du coup on se tourne vers un ancien buteur émérite de Ligue 1 : Bafé Gomis (31 ans). Après un passage raté en Angleterre, l’homme aux 102 buts en L1 retrouvera-t-il la forme pour rugir à nouveau ? Et dans le genre, je brise ma carrière à Marseille puis en Angleterre, l’OM a aussi récupéré Florian Thauvin (23 ans) dont on attend toujours la première bonne saison complète. 7 buts et des promesses Lyon puis le désert à Tottenham pour Clinton Njie (23 ans) revient par la petite porte, à Marseille où il a été prêté dans le cadre du transfert de Nkoudou. Décidément, les clubs anglais aiment bien recruter n’importe qui, ne pas les faire jouer et prêter ensuite leurs recrues déchues à l’OM. Les Marseillais ont ajouté un autre prêt, celui du milieu de terrain William Vainqueur (27 ans, ex-Nantes) passé par la Russie et une pige à la Roma.

On a failli ajouter Super Mario Balotelli à cette liste mais les Niçois ont fait fort en le recrutant véritablement. Qu’importe, les Niçois ne se sont pas contentés de ce buzz : ils ont obtenu le prêt de (Kiev). Après avoir découvert la Bundesliga, l’ancien meneur de jeu de Montpellier sera un renfort de poids pour le club de Lucien Favre.

Parmi les prêts les plus qualitatifs, citons aussi les renforts stéphanois. Saint-Etienne a fait une belle opération en intégrant Jordan Veretout (23 ans). L’ex-Nantais a connu une saison galère à Aston Villa et ne voulait pas goûter à la L2 anglaise, il devrait se faire sa place pour animer le milieu stéphanois. Henri Saivet (25 ans) fait parti des déchus de Newcastle. Difficile de vraiment le situer sur le terrain mais ce bon joueur de L1 pourra apporter sa polyvalence aux Stéphanois.

17 passes décisives en 2010/11, oui je parle bien de (28 ans), un joueur porté disparu depuis son transfert au LOSC. La faute à des blessures à répétition (et une hygiène de vie peu professionnelle ?) et un triste bilan de 0 but en quatre ans. Pour la relance de la dernière chance à Dijon, le milieu de terrain s’est blessé d’entrée.

Après son échec à Hanovre, Mevlut Erding (29 ans) s’est moyennement relancé à Guingamp en fin de saison dernière, il rebondit cette fois à Metz avec qui il a déjà marqué deux fois dès le premier match. Pour un promu, avoir un joueur capable de planter sa dizaine de buts, c’est un joli coup.

Les amateurs de longue date de Football Manager connaissent bien Anthony Vanden Borre, ex-futur crack mondial au poste de latéral droit qui s’est effondré en plein envol. Le Belge (28 ans) découvre son quatrième championnat après ses passages en Italie et en Angleterre.

Abdoulaye Doucouré (ex-Rennes, 23 ans), découvrira-t-il un jour la Premier League ? Transféré au mercato hivernal à Watford, il a été immédiatement prêté à Grenade (Liga) avant de revenir en Bretagne, sous le maillot lorientais cette saison.

Les jeunes en quête de temps de jeu

On oublierait presque que Rony Lopes (20 ans) n’appartient pas au LOSC car après avoir été prêté une saison par City puis une demi-saison par Monaco, le voici à nouveau prêté au club lillois cette année. A 20 ans, il est déjà temps pour le Portugais de faire une première saison pleine. Portugais rime d’ailleurs avec longue durée avec Ricardo Pereira qui va continuer sa deuxième année à Nice, même si Porto a tenté de le récupérer. Les Niçois se sont aussi fait prêter Anastasios Donis par la Juventus, un jeune Grec (20 ans) né en Angleterre.

Crivelli et Saint-Maximin ont déjà marqué des buts et des points avec Bastia. Les 3 buts inscrits par Crivelli n’ont pas convaincu Bordeaux d’en faire le successeur de Diabaté, l’attaquant de 21 ans relève donc le challenge bastiais où son mental de guerrier devrait plaire au public. Il a déjà marqué 2 buts. Allan Saint-Maximin (19 ans), prêté lui par Monaco après une saison décevante à Hanovre, a également déjà marqué sous le maillot corse.

Après Evian et Nantes, Youssouf Sabaly (23 ans) est de nouveau prêté par le PSG, cette fois à Bordeaux en manque d’un latéral. Odsonne Edouard (18 ans) a affiché quelques belles promesses avec Paris mais ce n’était pas suffisant pour jouer en compétition officielle. Il devrait glaner un peu plus de temps de jeu au TFC même s’il ne part pas comme titulaire.

Dans le genre audacieux, citons aussi (20 ans), prometteur mais écarté (avec succès) par Pascal Dupraz, qui a quitté Toulouse pour éclore dans un club plus facile… Marseille. Idem pour Paul Nardi, prêté par Monaco à Rennes… qui dispose déjà d’un gardien international avec Costil.

La magouille de l’année

Fallait pas énerver Michel Seydoux ! La DNCG l’a appris à ses dépens, elle qui voulait bloquer le recrutement de Nicolas de Preville (25 ans) chez une équipe lilloise en manque de liquidités avant le transfert de Sofiane Boufal. Du coup, le président du LOSC a demandé de l’aide à son associé minoritaire, l’excentrique Belge Marc Coucke, propriétaire du club d’Ostende. Le club belge a donc acheté l’ancien rémois avant de le prêter au LOSC. Vu et connu, mais l’embrouille est imparable.

Et s’il y avait une palme au “prêt du pauvre“, les Lillois l’obtiendraient sans contestation avec l’ajout de celui avec option d’achat de Naïm Sliti, milieu offensif du Red Star évalué à 2 M€, trop pour les caisses nordistes malgré près de 50 M€ de vente de joueurs lors de ce mercato.

Passionné de football, j'adore analyser et décortiquer le milieu du ballon rond (stratégie des clubs, tactiques des entraîneurs, performances des joueurs...) en essayant d'apporter un regard décalé et en provocant le débat.

... à lire dans France

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Dernier quiz

Devenez rédacteur sur le blog foot PKFoot.com
Retour