Restons connectés

Top 5 des prodiges qui ont quitté la L1 très jeunes

France AS MonacoLille OSCOlympique LyonnaisParis Saint-Germain

Top 5 des prodiges qui ont quitté la L1 très jeunes

Avec James Rodriguez annoncé au Real Madrid, la Ligue 1 va perdre une jeune pépite de talent. Mais le championnat de France s’en remettra. Top 5 des espoirs du foot mondial (23 ans maximum) qui ont quitté l’Hexagone pour les grandes clubs européens.

Bien plus que son compère monégasque Thierry Henry (transféré un an et demi avant lui à la Juventus), le buteur argentin a marqué la Ligue 1. En trois saisons pleines, il inscrit 52 buts en première division et y décroche deux titres de champion de France. Il marqua notamment un triplé contre Bastia, dont un but du bras (voir vidéo), des années avant la main de Henry contre l’Irlande… Transféré en Italie à 23 ans contre 23 M€ après son but victorieux en finale de l’Euro 2000 , il marquera 143 buts et récoltera un titre de champion (en 2002, saison au cours de laquelle il marqua 22 fois (capocannoniere) avec la Vieille Dame.

Quatre fois champion de France avec Lyon, son club formateur, Karim Benzema y a surtout brillé lors de ses deux dernières saisons en 2008 (meilleur joueur) et 2009 durant lesquelles il a inscrit 37 de ses 43 buts marqués en L1. Peut-être plus “tueur” devant le but à l’époque que maintenant, sa capacité à se retourner dans la surface, à éliminer et à cadrer font alors penser au Brésilien Ronaldo.

Il marqua aussi 12 buts en Ligue des Champions sous le maillot lyonnais dont cette frappe contre Manchester United. Suffisant pour convaincre le grand Real Madrid de débourser 35 M€ pour s’attacher les services de l’attaquant français qui quitte donc la L1 à 22 ans. En concurrence avec Higuain pour ses débuts, il parvient encore à exister cinq en après en se mettant au service de Ronaldo et Bale et avec qui il a remporté la Ligue des Champions cette saison.

Ronaldinho

Des dribbles, des buts mais aussi beaucoup de regret. Arrivé à 20 ans, le passage de Ronaldinho à Paris (deux saisons) laisse un souvenir mitigé. En conflit avec Luis Fernandez, il n’était pas toujours titulaire (39 fois en 55 matchs) et le bilan collectif du club n’est pas glorieux avec aucun titre obtenu. Pourtant, ses chevauchées balle au pied et ses 17 buts en L1 ont parfois soulevé les foules, car les spectateurs voyaient déjà en lui celui qui allait exploser à Barcelone (contre 27 M€) et devenir Ballon d’Or en 2005. Comment oublier son chef-d’œuvre au Vélodrome (0-3) en octobre 2002 où il fit étalage de toute sa classe sur le troisième but que Jérôme Leroy lui enleva d’ailleurs en taclant le ballon dans les filets.

Top 5 des prodiges qui ont quitté la L1 très jeunes

James Rodriguez

Une saison, voire même une demi-saison d’éclat. Le talent de James Rodriguez n’a pas éclaboussé immédiatement la Ligue 1. Arrivé à 22 ans ne provenance de Porto, le Colombien a en effet attendu la 7e journée pour délivrer sa première passe décisive et même la 15e pour marquer son premier but. D’abord ailier dans un 4-2-2-2, il s’est montré plus à son aise suite à son repositionnement dans l’axe où il a fait merveille, terminant la saison avec 9 buts et 12 passes décisives en 34 matchs (30 titularisations) et contribuant grandement à placer Monaco comme dauphin de Paris. Sur le Rocher, il a brillamment compensé la blessure de Falcao et il a fait de même lors de la Coupe du Monde 2014. Véritable révélation de l’épreuve brésilienne avec 6 buts et 2 passes décisives, dont une reprise merveilleuse contre l’Uruguay. De quoi convaincre le Real Madrid de sortir le chéquier et devenir la plus grosse vente (70 M€ ?) réalisée depuis la France.

Le génie belge a manqué sa Coupe du Monde et n’a pas réussi à créer suffisamment de différences avec les Diables Rouges. Faut-il lui jeter la pierre quand on pense que même Messi et Cristiano Ronaldo ont déçu lors de leurs débuts au Mondial ? En tout cas, vu de L1, l’ex prodige du LOSC restera comme un des meilleurs jeunes à avoir foulé les pelouses françaises. Quand il quitte son club formateur en 2012 à 21 ans, il a déjà disputé quatre saisons pleines, joué 147 matchs (114 titulaires), marqué 36 buts et délivré 34 passes décisives.

Meilleur espoir en 2009 et 2010, meilleur joueur en 2011 (année du doublé coupe-championnat du LOSC) et 2012, il quitte la France pour Chelsea contre 40 M€, après une saison exceptionnelle à 20 buts et 15 passes en L1, dont un super but contre Saint-Etienne. A Londres, il monte en puissance depuis son arrivée (9 puis 14 buts), poussant même José Mourinho a écarter Juan Mata. Il a été élu meilleur espoir de la saison et sélectionné dans l’équipe type de Premier League.

Aurait pu être cité : Michael Essien, le puissant milieu lyonnais qui brilla deux saisons à Gerland avant de rejoindre Chelsea à 23 ans contre 38 M€. A noter aussi que Michel Platini, Jean-Pierre Papin, Didier Drogba, Franck Ribéry… ont quitté la France en étant plus âgé, tout comme Zinedine Zidane, parti à 24 ans et qui n’avait pas encore atteint le niveau qui sera le sien.

Passionné de football, j'adore analyser et décortiquer le milieu du ballon rond (stratégie des clubs, tactiques des entraîneurs, performances des joueurs...) en essayant d'apporter un regard décalé et en provocant le débat.

... à lire dans France

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Dernier quiz

Devenez rédacteur sur le blog foot PKFoot.com
Retour