Restons connectés

J’ai assisté à OGC Nice – Toulouse FC en tribune de presse

France OGC NiceToulouse FC

J’ai assisté à OGC Nice – Toulouse FC en tribune de presse

Samedi dernier, 19h, j’arrive devant ce très beau stade, prêt à prendre place aux côtés des journalistes de L’Equipe, de Canal + et autres pour la reprise de la Ligue 1. Quel match ? Nice – Toulouse. Suite à l’envoi de plusieurs mails au (très sympathique) responsable presse de l’OGC Nice, j’ai réussi à obtenir mon accréditation pour ce match. J’arrive donc 1h30 avant le début du match pour prendre mes marques.

J'ai assisté à OGC Nice - Toulouse FC en tribune de presseJ’entre par l’entrée réservée, donne mon nom, récupère le sésame et je monte à l’étage « Presse ». Beaucoup se connaissent, discutent entre eux de la Coupe du Monde et de Bielsa. Je me sers au buffet (point très positif, le buffet) et je pars me chercher une place. C’est  bon, trouvé. Je pose donc mes affaires ici, repars chercher la feuille de match. En revenant, je repasse au buffet, prend un verre de coca pour le match (au passage, j’ai fini le verre 10 minutes avant le début du match) et me prépare. J’en profite pour répertorier tout ce qui change entre une place dite « normale » et une place en tribune de presse : une table, un port USB, utile pour charger tout les appareils nécessaires, un écran incrusté dans la table sur lequel est retransmit le match (en l’occurrence, il s’agissait des images de BeIn), une connexion Wi-Fi, un buffet à volonté et SURTOUT : une place en face de la ligne médiane, une place parfaite quoi. Pour le match, je propose un live pour mon blog donc je poste les compositions d’équipe puis quelques informations. Dans un stade à moitié rempli, la Populaire Sud chante, toujours et encore. J’aurais vu le vol de l’aiglon, lâché dans le stade, ainsi que le clapping. Je tremble d’impatience !

J'ai assisté à OGC Nice - Toulouse FC en tribune de presseLe coup d’envoi est donné. Le jeu se concentre au milieu de terrain pendant quelques minutes, puis vient le coup de génie de Cvitanich ; il récupère le ballon à 25 mètres et super Dario brosse (relire les trois derniers mots jusqu’à comprendre) son ballon magnifiquement pour envoyer le cuir au fond des filets. Nice domine, mais Toulouse égalise puis double la mise en 45 secondes juste avant la mi-temps. Mais la Populaire continue de chanter. Pause, j’en profite pour jeter un coup d’oeil aux autres scores. Puis ça reprend. Cvitanich double la mise pour égaliser puis l’enfant du pays, Alexy Bosetti donne l’avantage aux Aiglons, et se précipitera devant la tribune des Ultras célébrer son but avec sa deuxième famille. Le match se finit. Je m’en vais, très content d’avoir pu assister à un match en tribune de presse !

Amateur de football depuis une certaine finale Milan-Liverpool, j'ai quand même réussi à louper la Coupe du Monde 98. Aujourd'hui, le Borussia Dortmund me fait vibrer, au même titre que le Clermont Foot et la Ligue 2 en général. Un bipolaire footballistique donc.

... à lire dans France

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Dernier tutoriel

Devenez rédacteur sur le blog foot PKFoot.com
Retour