Restons connectés

PKFoot

Le football est plein de valeurs, parlons-en avec Rio Mavuba !

France

Le football est plein de valeurs, parlons-en avec Rio Mavuba !

Respect, fair play et solidarité, ces valeurs sont prônées  dans tous les sports.  Parmi eux, le plus populaire est évidemment le football, l’avantage est que cette popularité lui permet de bénéficier d’une couverture médiatique et d’une puissance financière plus importantes que les autres disciplines. En revanche, cela ressemble parfois à un cadeau empoisonné tant le foot est scruté au microscope et ses dérives qui sont aussitôt exposées.

La médiatisation ternie les valeurs du football

La règle du 20-80 est une démonstration pour montrer l’impact. Dans notre cas, les footballeurs professionnels représentent 20% des licenciés  (pour reprendre le principe de Pareto) et occupent 80% de l’attention des médias. Parmi ces 20%, c’est une poignée qui fait souvent la Une de la presse et il est rare de voir un titre très flatteur à leurs sujets : Mario Balotelli, Franck Ribery, Nicolas Anelka, Samir Nasri pourront en témoigner.

Quels engagements associatifs ?

Une triste réalité qui détruit peu à peu les valeurs du football puisqu’elle n’est pas représentative de ce que prône ce sport. D’autant qu’Il devient rare de lire dans la presse le courage de ces footballeurs qui s’engagent dans des aventures caritatives comme c’est le cas pour Mamadou Sakho ou encore Rio Mavuba.

On oublie parfois que le football a été déterminant pour certains joueurs, il a joué un rôle important en inculquant certaines valeurs comme c’est le cas pour Mamadou Sakho lorsqu’il a fondé son association. Plus jeune, le football a eu une place importante dans sa vie et lui a permis d’apprendre ces valeurs, aujourd’hui, il souhaite les partager «  l’objectif est de pouvoir redonner et transmettre en marge de ma carrière de footballeur professionnel des valeurs que j’ai moi même reçues et qui me sont très chères. Le respect, la tolérance, la générosités, le dépassement de soi … ».

A l’occasion de la soirée « Poker du cœur », initié par Elky, triple champion du monde de poker, nous sommes allés à la rencontre de Rio Mavuba, footballeur et président de l’association « Les orphelins de Makala » pour comprendre comment il associe sa vie de footballeur et son engagement caritatif.

Rio Mavuba confie à PKFoot que la mission n’est pas facile mais qu’il a la chance d’être bien entouré et que « Les orphelins de Makala » est une cause importante pour lui.

Je n’oublie pas d’où je viens, j’ai une bonne situation, mais ce n’est pas le cas de tout le monde et c’est important pour moi de pouvoir donner. Si je dois quantifier mon temps passé, je dirais que j’essaye de travailler une heure tous les soirs.
Rio Mavuba

Par ailleurs, chaque année, il organise au Zénith de Lille, un concert pour le compte de son association, plusieurs personnalités ont répondu présents comme Wati B, Marc Lavoine etc..

Une aventure qu’ils ne sont pas les seules à partager dans le monde entier. On peut citer encore Didier Drogba ou encore Samuel Eto’o qui ont leurs propres fondations pour venir en aide des enfants africains. Mais encore, on peut citer Rai et Leonardo qui œuvrent pour l’association Gol de Letra qui vient en aide aux enfants défavorisés de Sao Paulo.

« Poker du coeur » : les sportifs s’engagent

Plusieurs personnalités se sont déplacées ce lundi. On compte parmi eux des sportifs : le handballeur Erwan Siakam ou encore le cycliste Grégory Baugé et des personnalités de la télé comme Lionel Rosso.

A l’initiative d’Elky, triple champion du monde de poker, il a proposé à deux internationaux français d’affronter avec lui plusieurs personnes du grand public au poker. A chaque main remportée par l’une des trois personnalités, ElkY reversait 100€ à chacune des associations suivantes : « Babac’Ards » de Boris Diaw et « Les Orphelins de Makala » de Rio Mavuba. A la fin de la soirée les deux associations recevaient 7 500€ des mains de Elky.

On notera la présence de Boris Diaw, puisque deux jours après avoir décrocher sa médaille de bronze avec l’équipe de France de Basket, il a tenu à être présent à cet événement pour le compte de son association. Un vrai plaisir de voir l’engagement de ces sportifs.

Le sport est très important pour moi, dès que j’ai le temps, j’en fais parce que le physique joue beaucoup sur le mental. Le meilleur joueur du monde peut faire une mauvaise série, c’est pour cela qu’il faut travailler sur le mental pour maintenir sa confiance.
Elky

Cette soirée, nous aura permis de voir un peu plus sur le poker et sur le travail que doit fournir un professionnel pour rester au top niveau. Cela est digne d’un vrai sportif.

Comme Kagawa, Sylvain sait jouer des deux mains et jongler sur les mots. Il reste aussi "bridé" à sa vision du football.

... à lire dans France

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour