Restons connectés

Cette équipe où tous les joueurs ont le même nom

Italie

Cette équipe où tous les joueurs ont le même nom

Dans le nord de l’Italie, à Stoccareddo, il existe une équipe de football, amateur, où tous les joueurs de l’équipe portent le même et unique nom de famille, Baù. Pratique n’est-ce pas ?

Stoccareddo est un tout petit village situé dans le nord de l’Italie, comptant environ un demi milliers d’habitants. Et dans ce village, 90 % de la population porte le même nom de famille, Baù. Ca doit être pratique pour le facteur du village !

On entend déjà tes réactions, et pourtant les habitants ne sont pas tous frères et soeurs, ni de la même famille !
Même la science s’est intéressée à ce cas atypique : une étude menée par la fondation Baschirotto a révélé que les “Baù” seraient plus à l’abri des maladies telles que le diabète d’un point de vue génétique. Elle a bon dos la science…

En 1995, le village a créé son club de football, et c’est donc tout naturellement que de nombreux licenciés de ce club s’appelaient Baù.

En interne, le club de ferme pas la porte à des joueurs portant un autre patronyme, mais il est bien précisé que c’est à ces joueurs là de s’adapter au club et non l’inverse !

Lors de la saison 2013/2014, l’équipe de Stoccareddo avait même enregistré un record en jouant un match de “Coppa Veneta” avec l’équipe toute entière, les entraîneurs et les dirigeants portant tous le même et unique nom de famille.

Le plus “connu” d’entres eux étant Eder Baù, repéré très jeune par le mythique Franco Baresi, qui l’a emmené du côté du Milan AC pour y intégrer le centre de formation en 2001 mais qui s’est vite retrouvé en prêt en Serie B ou C du côté de Pescara ou Crotone.

Conscient d’être un phénomène, l’équipe de Stoccareddo n’hésite pas à demander 20 000 euros à la Sky Italia lorsque la chaine italienne souhaite tourner un reportage de quelques jours avec l’équipe. On vous rassure, cet article ne nous a pas coûté un rond !

Né ballon au pied tel Olivier Atton, mais sans son talent footbalistique, j'ai décidé de me consacrer à cette grande religion qu'est le football. Fidèle au poste (de télé) devant la messe chaque dimanche matin à 11h chantant la marseillaise.

... à lire dans Italie

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Dernier quiz

Devenez rédacteur sur le blog foot PKFoot.com
Retour