Restons connectés

BUU, la campagne de l’Inter pour lutter contre le racisme

Italie

BUU, la campagne de l’Inter pour lutter contre le racisme

Quelques semaines après les incidents racistes qui ont émaillé le dernier Inter-Napoli (1-0), le club nerazzuri a réagi en lancant BUU, une campagne pour lutter contre ce fléau persistant.

Bis (ter, quater ?) repetita. Le 26 décembre dernier, le racisme re-pointait le bout de son nez dans les tribunes italiennes. Pendant près de 80 minutes passées sur le pré, le défenseur napolitain, Kalidou Koulibaly, a été victime de chants et insultes racistes en tous genres. Un épisode qui avait ému toute la Botte et le football européen. Les messages de soutiens à Kalidou Koulibaly avaient d’ailleurs été très nombreux. De Maradona à , en passant par l’appel de soutien de Faouzi Ghoulam, le Roc du Napoli a été largement soutenu.

L’Inter réagit avec BUU

Suite à ces incidents, l’Inter avait attendu presque 24 heures pour se désolidariser de ses supporters. En rappelant que l’Inter était un club « d’intégration, d’innovation, d’avenir« , le club milanais condamnait les débordements de ses ultras.

Après avoir écopé de deux matchs à huis clos — le deuxième demain contre Sassuolo , l’Inter a décidé d’aller plus loin que le communiqué du 28 décembre en lançant sa campagne BUU —l’acronyme de Brothers Universally United. Le 18 janvier, les intéristes ont ainsi dévoilé une vidéo avec plusieurs figures et légendes du club comme Steven Zhang, le président du club, ou encore , Javier Zanetti et Samuel Eto’o. Ces derniers s’engagent à la première personne contre le racisme et invitent les fans à partager leur BUU.

Un changement de signe de négatif à positif. C’est que nous voulons réaliser avec la campagne BUU.
Steven Zhang, président de l’Inter

Cette vidéo et le hashtag #BrothersUniversallyUnited ont déjà été beaucoup relayés sur les réseaux sociaux. Les BUU devraient donc pleuvoir sur les réseaux dans les prochaines heures. Espérons les voir également en tribunes pour ne plus revoir des épisodes comme celui de Koulibaly.

BUU, la campagne de l'Inter pour lutter contre le racisme

Pour aller plus loin sur le Boxing Day italien sali par le racisme, on vous recommande ce très bon papier de Valentin Pauluzzi.

Partisan d'un football simple et bien pratiqué, j'ai grandi en Tribune La Trinitaine avec le FC Lorient de Sir Christian Gourcuff. D4 allemande, CL, D1 féminine, il y a toujours une bonne raison de regarder un match de foot.

... à lire dans Italie

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour