AvideceWopyBalab

Derniers vainqueurs d’un Scudetto monopolisé par la Juventus depuis quatre saisons, l’Inter Milan et le Milan AC s’affrontent ce soir (20h45) lors de la 3ème journée de Serie A dans une ambiance bien en-deçà de ce que l’on a pu connaître il y a encore quelques années.

Pourquoi cet engouement s’estompe-t-il ?

Depuis le dernier titre du Milan AC, les deux clubs oscillent entre championnats moribonds et transferts peu fructueux. De plus, la crise économique a fortement affecté la Serie A, expliquant notamment les départs précipités d’Ibrahimovic et , au sommet de leur forme durant le mercato 2012. Silvio Berlusconi a dû se résoudre à céder, cet été, 48% de ses parts à l’homme d’affaires thaïlandais Bee Taechaubol (contre tout de même 500 millions d’euros).

https://twitter.com/zlatagram/status/640758315690164224

Côté intériste, après la période faste de la fin des années 2000 qui l’a vu enchaîner 5 scudettis et remporter une Ligue des Champions, le club semble rentrer dans le rang depuis. Le club ne s’est toujours pas relevé de l’après-Mourinho et enchaîne les entraineurs sans toutefois retrouver son lustre d’antan. Pas même Roberto Mancini, de retour avec l’étiquette de sauveur, n’a su, pour le moment, redresser la barre, malgré l’arrivée là aussi d’un nouvel investisseur, Erick Thohir.

La saison 2014-2015 a ponctué ces années d’errements : aucun des deux clubs n’a su se qualifier pour une compétition européenne, l’Inter finissant 8ème, le Milan pauvre 10ème…

Un recrutement ambitieux pour relancer la machine

Ne pouvant plus se satisfaire d’une situation pareille, couplée à une affluence moyenne qui n’a jamais été si basse, les frères ennemis ont profité du mercato pour se renforcer de fort belle manière et n’ont pas hésité à sortir d’importantes sommes pour enrôler de jeunes espoirs comme Kondogbia à l’Inter (contre 40M€) ou bien Romagnoli au Milan AC (25M€), mais également des joueurs confirmés tels que Perišić chez les intéristes ou et Luiz Adriano chez les Rossoneri.

Avec l’absence de Coupe d’Europe, le calendrier ne sera pas surchargé cette saison et les deux équipes pourront en profiter pour peaufiner des automatismes qui ne demandent qu’à éclore au plus vite.

Ce 206ème derby de la Madonnina semble néanmoins programmé bien trop tôt : situé après la trêve internationale et à la 3ème journée, Nerrazzurri et Rossoneri seront en effet en période de rodage et il ne serait pas étonnant de voir une rencontre du même acabit que les précédentes.

L’espoir est toutefois permis pour la saison 2015-2016 de revoir les deux Milan dans les sommets du football italien. Il en va de leur honneur, eux qui ont remporté au total neuf Ligue des Champions, et de celui de leurs tifosi, lassés d’attendre le réveil de leurs clubs endormis.

L'équipe PKFoot

Toute l'équipe du blog a collaboré à la rédaction de ce dossier, afin de vous fournir leur point de vue et ressenti. PKFoot est (aussi) une grande et belle équipe !