Restons connectés

La Vieille Dame, toujours plus fringante

Italie Juventus de Turin

La Vieille Dame, toujours plus fringante

Après un long feuilleton (et beaucoup de communication foireuse), Pogba a quitté la Juve pour Man U. Un coup dur pour le club ? Pas si sûr. Maître dans l’art du mercato, celui-ci a recruté malin – excepté le coup de folie pour Higuain – et finalement renforcé une équipe qui apparaît comme une des meilleures d’Europe, au moment d’entamer un Calcio devenu trop petit pour ses ambitions, samedi dernier face à la Fiorentina (victoire 2-1).

Une défense de fer

Éternel. Le quatuor Buffon – Chiellini – Bonucci – Barzagli traverse les saisons et semble rajeunir à chacune d’entre elles. La Juventus peut compter sur eux, preuve en est cette nouvelle prolongation de contrat (jusqu’en 2018) signée dès la fin de saison dernière par Buffon et Barzagli. Plus que des coéquipiers dont l’entente serait optimale, ce sont maintenant des amis qui ont pris pour habitude de se côtoyer depuis de nombreuses années, ont su développer des automatismes huilés à la perfection, pour le plus grand bonheur de la maison noire et blanche.

C’est d’ailleurs le bloc fondateur de la belle campagne italienne lors de l’Euro, Antonio Conte, leur ancien entraîneur, s’appuyant sur leur complémentarité pour développer le jeu à partir de cette charnière. Allegri ne dérogera pas à la règle, et a doté ses côtés de deux flèches qui permettront au bloc équipe de se projeter rapidement vers l’avant : Alex Sandro, qui va au fur et à mesure supplanter un Évra vieillissant, et le nouveau venu Daniel Alves, transfuge du Barça, qui sera le parfait pendant de son homologue brésilien pour des percées qui promettent déjà beaucoup. Imaginez également que sur le banc se trouveront Mehdi Benatia, qui revient en Italie après un passage raté au Bayern, et Lichtsteiner, formidable latéral qui ne se laissera pas prendre sa place par Alves sans broncher.

Un milieu solide mais joueur

Dans le 3-5-2 de Massimiliano Allegri, les latéraux sont amenés à créer le surnombre dans leurs montées et avec un des meilleurs au monde en la personne de Dani Alves, nul doute qu’ils sauront épauler techniquement un milieu où Khedira et Marchisio se chargeront de tenir le ballon et annihiler les velléités adverses, assistés probablement d’un milieu de terrain supplémentaire d’ici la fin du mercato (Matuidi ?).

Mirajem Pjanić aura lui la lourde tâche de succéder à Paul Pogba dans le registre technique et créatif, lui qui sort d’une expérience pleine de promesses à la Roma qui l’a révélé à l’Europe. C’est l’heure désormais de la confirmation dans un grand club européen, qui plus est en restant dans un championnat qu’il connaît maintenant très bien (cinq saisons chez la Louve).

On n’oubliera pas l’ancien marseillais , peu utilisé mais performant quand on a fait appel à lui, ou le jeune Sturaro, des remplaçants qui pourraient tirer bénéficier du turnover selon les échéanches de la Juve pour faire leurs preuves.

La Vieille Dame, toujours plus fringante

Un duo argentin de feu, du lourd sur le banc

Si le sens du but de n’est plus à prouver (Capocannoniere la saison dernière, 36 buts avec le Napoli) et que son arrivée comble le retour de Morata au Real, n’oublions pas l’excellent Paulo Dybala. Non-convoqué pour la Copa America avec l’Argentine (dont Higuain se souvient encore pour son raté en finale), la pépite de 22 ans a pu effectuer l’ensemble de la préparation estivale avec le club et aura à coeur de confirmer sa saison ponctuée de 19 buts en Serie A, performance remarquable pour un jeune attaquant débarqué au club et devant faire face à la concurrence de Morata et Mandzukic. Celui-ci occupera cette année un rôle de joker de luxe, aux côtés d’un nouvel espoir acheté à prix d’or (22,5M€) par les bianconeri : Marko Pjaca, transfuge du Dinamo Zagreb, recherché pour sa polyvalence – il peut jouer aussi bien dans l’axe que sur les côtés, voire comme attaquant de pointe. Un pari pour le futur, dans le style d’un Juan Cuadrado, reparti du côté de Chelsea.

Comme le PSG, la Juve apparaît trop grande pour son championnat. Désireuse de s’installer durablement parmi le gotha européen, elle a bâti son équipe pour remporter une Ligue des Champions qui lui échappe depuis 20 ans. Elle aura tout de même à coeur de remporter son 6ème Scudetto consécutif, ce qui serait un record absolu depuis les débuts du championnat, en 1898.

Le football est une passion depuis l'enfance. Le meilleur moyen de partager ça avec les autres passionnés quand t'as autant de technique que Brandão (tu connais ce contrôle orienté du dos toi aussi). Enjoy. Contact : nicolas.aslan@etu.esj-lille.fr

... à lire dans Italie

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Dernier tutoriel

Devenez rédacteur sur le blog foot PKFoot.com
Retour