Restons connectés

PKFoot

Dream team des people du ballon rond 2009-2010

Compétitions

Dream team des people du ballon rond 2009-2010

Voilà, une année de football s’achève avec comme pastèque sur le gâteau une finale qui sent bon l’Europa League entre l’Inter Milan et le Bayern Munich en Ligue des Champions. Il parait que le terme rétrospective est à utiliser dans ce cas. Alors rétrospective des joueurs qui ont fait l’actualité cette année avec la dream type des people du ballon rond 2009-2010.

Dire qu’on avait assez d’informations pour faire 20 équipes et monter un championnat de la loose 2009-2010.

Gardien de but
ALLAN McGREGOR
Glasgow Rangers
Allan est un mauvais garçon. L’affaire n’a fait grand bruit qu’au Royaume-Uni mais n’a rien à envier aux plus folles aventures des couples Beckham et Terry réunis. Au delà d’être un banni de la sélection écossaise avec son pote Barry Ferguson, le portier des Gers a été impliqué dans l’agression sexuelle d’une fille en boite de nuit puis dans la soit-disant agression dont il a été victime. Des doutes subsistent pour sa femme et lui sur la véracité de cette attaque. C’est ça de se prendre des pastèques d’attaquants écossais… ça vous donne le melon.

Arrière droit
MARCIN WASILEWSKI
RSC Anderlecht
Marcin n’aurait jamais dû faire partie de cette équipe. Défenseur latéral moyen, le polonais n’aurait jamais dû tacler un soir de Jupiler Ligue. Broyage du tibia en mille morceaux et il intente un procès à son boucher du jour et espoir belge, parait-il, Alex Witsel. Ce dernier recommencera quelques semaines plus tard avec un autre tacle assassin, le tout en début de saison. On s’amuse comme on peut en Belgique.

Arrière gauche
ASHLEY COLE
Chelsea
Les qualificatifs manquent pour parler d’Ashley Cole. Une femme qui cartonne aux charts UK devrait lui suffire mais non, Ashley continue ses orgies à domicile. Il va voir ailleurs et ne s’en cache pas. Même sa cheville gauche en a marre et lui dit merde un soir de match contre Everton. Du coup cette dernière et sa femme divorcent. Coupe du Monde 2014 me voilà.

Défenseur central
JOHN TERRY
Chelsea
Le blockbuster de l’année est bizarrement celui qui est le plus chiant à suivre. Dépossédé de son brassard de capitaine une bonne vingtaine de fois par la presse anglaise, supporté par Capello mais aussi envié par Carlos Tevez, John est un guerrier, un vrai. Il le montre en continuant son DUT jardinage sur Miller en championnat.

Défenseur central
JEREMY TOULALAN

Lyon
Le joueur a osé dire tout haut ce que tout le monde pense : « France 98 nous fait chier ». Il aurait dû préciser que la « génération dorée », championne d’Europe des -17 ans, nous fait aussi chier. Après tout, c’était il y a tellement longtemps. Repositionné défenseur central, il a plus réussi à un poste qui n’est pas le sien que Lovren à son poste de prédilection.

Milieu défensif
PATRICK VIEIRA
Inter Milan puis Manchester City
Pat’ Captain’ Vieira est toujours sélectionnable et c’est notre plus gros danger pour le Mondial sud africain. Déjà en pré-retraite depuis 3 ans, il n’a pas dépassé la dizaine de matchs cette saison et prétend postuler en titulaire devant la défense tricolore. Pire que ça, la tige annonce même être le meilleur tricolore à son poste. On n’en doute pas Patrick, on n’en doute pas…

Milieu défensif
SERGIO BUSQUETS
FC Barcelone
Fils d’un cascadeur professionnel, Sergio a toujours le coup d’oeil. Pour trouver son coéquipier démarqué ? Non, pour trouver la caméra et glisser un petit oeil malicieux sur l’adversaire qui vient de prendre un carton rouge. Sensible du cou, dixit Motta, Busquets est en train de trainer une réputation qui semblait définitivement promise à Mathieu Valbuena. Et on dit que les simulations sont dues à un manque de qualités footballistiques pures.

Milieu offensif
ALESSANDRO MANCINI
Inter Milan puis Marseille Milan AC
Toujours le bienvenu pour faire une pétanque sur la Canebière, Alessandro est allé trainer son gros ventre du côté des cartes vermeil du Milan AC en passant directement par la case « ennemi juré », sans toucher une finale de Ligue des Champions. Que voulez-vous, les choix de carrière, ça ne se discute pas. Seul fait d’armes : un passement de jambes de 3 pieds de long contre Réveillère en Ligue des Champions avec la Roma. Et puis s’en va.

Milieu offensif
FRANCK RIBERY
Bayern Munich puis Zahia Dehar et Commissariat du XVeme
Franck a vécu une saison blanche en Bavière tout ça à cause de ses orteils. On comprend vite pourquoi il était la cible des médias allemands. En parlant de blanc, il n’a pas été verni avec ce scandale de prostitution. Ca a eu le malheur de tomber sur lui alors que 70% des joueurs pro y sont « confrontés ». Vous remarquez qu’on se fout que Govou soit aussi impliqué ? A croire qu’il faille absolument rater sa saison pour avoir un scandale de pros. C’est net. (proxénète)

Attaquant
MANU ADEBAYOR
Manchester City
Adulé dans tous les clubs où il est passé, l’épervier a vécu une année assez agitée. Après avoir essuyé ses crampons sur Robin, Manu est allé chambrer chez les rouges. Quelques semaines plus tard, le bus de sa délégation se fait canarder en Angola. Pas de relation de cause à effet. J’en suis pas si sûr. Tout le monde sait que les rebelles sont pro-Arsenal. Finie la sélection nationale, dit-il. Jusqu’à quand ?

Attaquant
MARIO BALOTELLI
Inter Milan
Le voiturier officiel du sélectionneur national Marcelo Lippi est un mec paumé au milieu de 10 gars qui portent le même maillot que lui, lui font des passes et lui ne sait pas pourquoi. Refusant de jouer ou même de tenter de faire semblant de vouloir commencer à penser défendre contre Barcelone, il a son propre fan club chez les tifosi. A la fois génial et tête à claques. Synonyme : Hatem Ben Arfa.

Coach
JUAN ANTONIO ALBACETE ANQUELA
Alcorcon
Le saint-patron de tous les entraineurs n’a eu besoin que d’un match pour avoir toute l’estime de sa profession. Le club de D3 espagnole (non pas Lyon, l’autre) dérouille le grand Real, et c’est Pellegrini qui essuie les platres. Le ballon du match était même aux enchères, v’la l’exploit. Il lui a suffit d’un autre match pour passer pour le pire des imbéciles, en essayant d’agresser le corps arbitral à cause de deux expulsions qui n’étaient en aucun cas contestables. Il est même allé jusqu’à taper un de ses joueurs. Chapeau.


Remplaçants

BEN FOSTER – Manchester United – « Je l’ai, je l’ai, je l’ai ! »
WAYNE BRIDGE – Manchester City – « On retiendra quoi de ma carrière au fait ? »
NADIR BELHADJ
Portsmouth – « Je me voyais déjà suivre les pas de Fred Déhu à Barcelone, vous faites chier les gars. »
JIMMY BULLARD –
Hull City – « Le premier qui me traite de Harry Potter je l’oblige à signer à Hull. »
SULLEY ALI MUNTARIInter Milan« Coach, coach, coach : 3 minutes sur un terrain et un rouge, ça résume ma carrière ? »
AARON RAMSEY – Arsenal – « AAAAAAAAAAAAAAaaaaaaaaaaaron. »
GAEL KAKUTA – Chelsea – « Ptin, à peine arrivé, j’ai encore rien volé et je fais déjà chier mon club. Ch’ui pas dans la merde moi… »
LEO MESSIFC Barcelone – « Tu vois Thierry, ca ce sont des joueurs. Et tu les passes comme ça. Tac-tac. Et surtout tu ne passes pas le ballon à Zlatan. Je le vois v’nir celui-là… »
CHEPATOUCHE BRANDAOMarseille – « Massépamoatouchéjoueur, no zé pas chuste, c pas chuuuuuuuste »
THIERRY HENRY – FC Barcelone – « Toujours là pour donner un coup de main à l’équipe. »

Sébastien est plongé depuis plus de 20 ans dans le football, à tel point qu’il est devenu arbitre de football. Débarqué sur Panam' avec les prétentions d'un Pancrate, il préfère maintenant cracher son venin sur son blog. Vous êtes dessus !

... à lire dans Compétitions

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour