AvideceWopyBalab

Après un peu moins d’une semaine depuis le début de la compétition, nous avons dressé le portrait des quatre favoris après leur premier match.

Ces équipes favorites vont bien entendu évoluer et changer, au fil de la compétition. Il n’est jamais possible d’être sûr, en particulier avec des surprises comme nous avons pu en voir cette semaine. Le profil des grands acteurs de cette coupe du monde commence tout de même à se dessiner. Après avoir pris en compte plusieurs sources, des journalistes sportifs, aux bookmakers, en passant pas l’université d’Oxford, voici notre bilan.

 

Le Brésil favori incontesté, pour le moment

L’équipe du Brésil est depuis des mois la grande favorite sur tous les sites de paris sportifs. Ce n’est d’ailleurs pas que les bookmakers qui prédisent la victoire du Brésil ! La très prestigieuse université d’Oxford, considère aussi que le Brésil a le plus de chance de remporter la compétition, avec une probabilité avoisinant les 15 %. Nous devons entendu attendre le premier match des Brésiliens pour voir si ces prédictions s’avèrent justifiées.

 

La dégringolade de l’Argentine

Stupeur générale après la défaire des Argentins contre l’Arabie-Saoudite. L’Argentine a longtemps été à la seconde place dans les grilles des sites de paris sportifs. Elle se place aujourd’hui en troisième ou quatrième position non loin de la France.

Depuis sa défaite contre l’Arabie-Saoudite 2-1 le 22 novembre, la cote de l’équipe argentine a bien baissé. Le but de Messi n’aura pas suffi et sera suivi de deux buts à la 48ᵉ et 53ᵉ minute de l’Arabie-Saoudite.

 

Et les bleus dans tout ça ?

La France est passée devant l’albicéleste, d’après les cotes Betclic, les bleus ont plus de chances de remporter la compétition que les Argentins. Après un départ difficile durant lequel, les bleus ont peiné à être assez agressifs et un but des Australiens, ils ont réussi à faire tourner la situation en leur faveur. En reprenant le dessus, après la vingt-cinquième minute, avec un but de Rabiot, suivit d’un autre d’ qui marquera encore cinq minutes plus tard. Ainsi qu’un but de Mbappé à la soixante-huitième minute. On espère continuer sur cette lancée face au Danemark.

 

L’Angleterre un optimisme timide

L’Angleterre a quant à elle remonté le classement après sa victoire de 6-2 contre l’Iran. Les three lions ont fait taire les mauvaises langues avec un jeu offensif impeccable, tout au long du match. Il est important de tout de même prendre cette victoire avec un optimiste modéré. Il ne faut pas oublier que les Anglais sont les champions du monde des pools, mais passent rarement les huitièmes de finale. Leur seule et dernière victoire en coupe du monde date de 1966.

L’Université d’Oxford prédit quant à elle l’élimination de l’Angleterre en quart de finale, face à la France !