Restons connectés

PKFoot

France/Espagne : les 11 enseignements du match

Amical

France/Espagne : les 11 enseignements du match

Solidaire, vite projetée vers l’avant, l’équipe de France a fait un match sérieux et engagé face à une équipe d’Espagne toujours stérile malgré de profonds changements. Les 11 enseignements de ce match de gala :

  1. La vodka n’a pas entamé le rendement de Valbuena en Équipe de France. Toujours disponible pour faire jouer rapidement ses partenaires. #tsar
  2. D’ailleurs l’ancien marseillais aurait pu aussi bien pu aller en Liga car sa passe décisive pour Remy, alors qu’il avait la possibilité de tirer, est typiquement espagnole. #ole
  3. Pogbox-to-box est vraiment l’accélérateur du milieu de terrain. Ses projections transpercent les lignes et l’amènent même à frapper. #monstre
  4. VaraneSakho : une jeune charnière et pourtant si complémentaire, puissante et pleine de sécurité. #mur
  5. Karim Benzema ne sera jamais un grand buteur mais si on lui refuse des buts en signalant un hors-jeu inexistant ou en sifflant trop tôt la fin du match (contre la Suisse), ses stats vont en souffrir. #maudit
    France/Espagne : les 11 enseignements du match
  6. Brendan Rodgers devrait regarder les Bleus : Sakho impérial alors qu’il est remplaçant à Liverpool et Remy qui marque alors que les Reds ont annulé son recrutement à la visite médicale. #nose
  7. Presque une frayeur pour en début de match. Il a failli s’inspirer de Stéphane Ruffier sur un contrôle devant ses buts puis un dégagement raté. #derby
  8. La maîtrise technique de la Roja est telle que les Espagnols confisquent par moment le ballon. C’est à la fois beau, inefficace et endormant. #toque
  9. De Gea, Azpi, Fabregas, Cazorla, Diego Costa titulaires. L’Espagne a envahi la Premier League comme la France (Lloris Sakho Debuchy et Sissoko) mais en mieux tant au plan individuel que dans le niveau de leurs clubs. #débarquement
  10. Dans l’Espagne post coupe du monde calamiteuse, il n’y avait plus que 2 Madrilènes (Ramos et Carvajal) et 1 Barcelonais (Busquets) titulaires. #revolucion.
  11. David Silva qui manque le but du 1-1 en fin de match quelques semaines après avoir manqué la balle du 2-0 contre les Pays-Bas dans la même position au mondial.  #cauchemar

Passionné de football, j'adore analyser et décortiquer le milieu du ballon rond (stratégie des clubs, tactiques des entraîneurs, performances des joueurs...) en essayant d'apporter un regard décalé et en provocant le débat.

... à lire dans Amical

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour