Restons connectés

PKFoot

Serbie/France : les 11 enseignements du match

Amical

Serbie/France : les 11 enseignements du match

Largement remaniée, la France a longtemps cru qu’elle signerait une victoire maîtrisée, c’était sans compter la révolte serbe dans la dernière demi-heure et les Tricolores peuvent s’estimer satisfaits d’avoir obtenu un nul.

  1. Paul Pogbut aura marqué les 2 matchs amicaux de l’Equipe de France, le premier en étant très bon, le deuxième en étant décisif. #montéeenpuissance
  2. En dehors des gardiens remplaçants, Rio Mavuba et sont eux les deux perdants en n’ayant pas disputé une seule minute. #soussub
  3. Jeremy Mathieu a bien fait de signer au Barça, cela lui suffit pour être titularisé dans l’axe de la défense française et connaître sa troisième sélection. #crédibilité
  4. a reçu un centre en pleine figure en début de partie mais heureusement son nouveau nez n’a pas été endommagé. #chirurgie
  5. Cabella, Sissoko, Debuchy, Cabaye, Remy, l’équipe de France a débuté le match en version Nouveau-Château. #espoirpourGouffran
  6. Le match n’était pas enthousiasmant mais la disparition du duo de commentateurs de TF1 a rendu la fin de la mi-temps assoupissante. #enjoythesilence
  7. La pause a réveillé les Français avec une belle occasion pour Cabella mais malheureusement le portier serbe avait aussi fini sa sieste et ainsi enrayé une des rares offensives tricolore de la deuxième période. #mainferme
  8. Loïc Remy, le Thierry Henry du pauvre, est sorti tandis qu’Alexandre Lacazette, le Remy 2.0, est entré. #etEmmanuelRivière?
    Serbie/France : les 11 enseignements du match
  9. Comme au Brésil, les Serbes n’ont presque plus d’artistes offensivement. Ivanovic, Kolarov et Matic, les meilleurs joueurs et les plus dangereux viennent de derrière.  #tendance
  10. Hugo Lloris s’est senti comme à Tottenham la saison dernière : condamné à faire des parades face aux attaques adverses, mais sans pouvoir empêcher l’inévitable. #telesttondestin
  11. Faudrait demander à Schneiderlin ce qu’il pense de Dusan Tadic car Christian Jean-Pierre a été tellement élogieux sur son coéquipier serbe de Southampton, malgré sa piètre prestation. #pschitt

Serbie/France : les 11 enseignements du match

Passionné de football, j'adore analyser et décortiquer le milieu du ballon rond (stratégie des clubs, tactiques des entraîneurs, performances des joueurs...) en essayant d'apporter un regard décalé et en provocant le débat.

... à lire dans Amical

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour