Restons connectés

Bergdorf-EM, le tournoi de football des montagnes

Coupes

Bergdorf-EM, le tournoi de football des montagnes

Souvenez-vous des Eliminatoires de la Coupe du monde 2010 : Bolivie/Argentine. Les locaux ont atomisé les Argentins 6-1, profitant du fait de savoir jouer à plus de 2000 mètres d’altitude. Plus modestement, en Europe, un tournoi amateur vient promouvoir les montagne du Vieux Continent dans un tournoi, le Bergdorf-EM. Présentation de sa 3e édition.

Tous les 4 ans, en parallèle du « véritable » Euro, le tournoi des villages de montagne européens, se déroule sur des terrains aussi verdoyants qu’atypiques. Les équipes sont sélectionnées en fonction des équipes présentent à l’Euro de l’UEFA, de quoi laisse place à des situations originales, comme la sélection de ce plus haut village hollandais culminant à quelques centaines de mètres d’altitude pour la dernière édition.

On s’est dit qu’on devait être le seul club au monde à utiliser plus d’un ballon par match !

Loin des clichés du perfectionnisme télévisuel, les joueurs mettent en avant l’état d’esprit du tournoi avant la qualité technique. Ils revendiquent même un jeu plus proche du « kick & rush » que du « joga bonito ». Peu importe, c’est toujours l’occasion de débriefer au calme devant une bonne fondue. La 3e édition aura lieu du 2 au 5 juin prochain à Morzine-Avoriaz, en France.

Fabian Furrer, son président, a répondu à quelques unes de nos questions.

Pouvez-vous décrire l’état d’esprit de ce tournoi ?

Fabian Furrer – Depuis plus de 40 ans, nous jouons au football à Gspon (dans le Valais, Suisse), à 2000 mètres d’altitude. Comme des enfants, nous profitions de notre terrain de jeu gigantesque : foot l’été, ski l’hiver. Cela fait partie de nos habitudes. Un jour, un grand journal a publié notre histoire de « foot des montagnes ». On a commencé a recevoir nos premiers ballons « sponsorisés », fluos, ce qui nous permettait de les retrouver facilement dans les rochers. On s’est dit qu’on devait être le seul club au monde à utiliser plus d’un ballon par match ! De cette situation embarrassante, on en avons tiré une force en créant « SportMeetCharity » avec des dons de ballons pour les projets de charité. Avec l’aide de CSR & Sport, nous avons eu de bons retours. On s’est mis à raconter de belles histoires de foot avec des chapitres sur le sport, le tourisme et la société, qu’on essaie de partager avec le plus grand nombre. Nous voulons présenter ces montagnes fascinantes et leurs courageux habitants d’une manière positive. Tout le monde peut déplacer sa propre montagne, essayez !

Comment sont choisies les équipes impliquées dans le tournoi ?

Les équipes sont définies en fonction de critères sportifs et touristiques. Le plus important est de choisir des équipes amateurs de pays qualifiés pour l’Euro. Après nous avons plus de 10 ans de recherche derrière nous pour ne prendre que des équipes de villages motagneux dans ces pays européens.

Quelles sont les difficultés de joueur dans les montagnes ?

Le premier défi est tout simplement de savoir jouer en altitude. Ensuite, il faut savoir ne par surrestimer les adversaires. Beaucoup de joueurs sont « impressionnés » de joueur dans un tel cadre « pittoresque ». Sans doute que leur style de jeu très « kick and rush » montagnard les aide un peu !

Bergdorf-EM, le tournoi de football des montagnes

Est-ce que votre tournoi est un moyen de promouvoir le tourisme ?

Notre tournoi a permis de générer à peu près 15 000 nuitées depuis 2008 ! Ces régions (Haute-Savoie, Valais, Black Forrest, SalzburgerLand, Piemont, …) font partie de l’histoire naturelle du Bergdorf-EM. Elles sont les gagnantes de la couverture media de l’événement.

En Suède et au Canada, ils jouent au football sur la neige. Peut-on imaginer le Bergdorf-EM dans ces conditions, l’hiver ?

Qui sait ? Jusqu’à maintenant nous avons toujours eu de la chance avec les conditions météorologiques. Sinon, oui nous pourrions jouer sous la neige. Nous jouerions même notre meilleur football ! Comme en Russie ou dans les championnats scandinaves, nous jouons notre saison du printemps à l’automne. On débutera le 12 mars 2016 à Allalin à 3500m d’altitude avec le match Suisse/Italie, pour la promotion de notre tournoi.

Existe-t-il un soutien de la FIFA ou de l’UEFA ? Joseph S. Blatter est-il à l’origine de ce tournoi ? Quels soutiens avez-vous ?

Les fédérations nous aident à trouver les équipes au niveau acceptable. C’est un honneur d’être en contact avec la famille du football dans sa globalité. Le président de la FIFA Joseph S. Blatter vit dans notre région et félicite ce genre d’initiative, tout comme le président de l’UEFA . Notre histoire unit ses différents ambassadeurs (, Timo Konietzka, Adolf Ogi, Joseph S. Blatter, Anja Pärson, Pirmin Zurbriggen, Georges Bregy, Florence Schelling, Annemarie-Moser Pröll).

Bergdorf-EM, le tournoi de football des montagnes

Le « football de montagne » est l’opposé du « beach soccer » mais le beach soccer a un style de jeu particulier. Quel est celui du football de montagne ?

Nous jouons à 8 contre 8 sur un terrain de foot plus petit, sans la règle du hors-jeu. C’est le vrai « kick & rush » des montagnes : « Gardez la balle à terre ! » (dirait Andy Herzog).

Pourriez-vous organiser cet événement annuellement ? Quel avantage avez-vous à jouer la même année qu’un Euro ?

Un Euro est joué tous les 4 ans. Nous ne sommes que des amateurs jouant à leur meilleur niveau. Chaque année, nous organisons un match de « promotion » du Bergdorf-EM en parallèle d’un match officiel (comme la Coupe du Monde). Notre bénéfice est d’initier la ferveur populaire dans la communauté des amateurs de ce sport. Notre histoire folle offre de belles histoires à raconter aux journalistes, différentes de celles des professionnels. Nous jouerons le tournoi une semaine avant l’Euro 2016 et nous aurons pour la première fois une équipe anglaise et belge. C’est intéressant, on connaissait parfois les résultats des matchs officiels car le même scénario s’était déjà déroulé dans notre tournoi ! (Hollande/Danemark 0:1, Italie/Espagne 0:1, …).

Bergdorf-EM, le tournoi de football des montagnes

Sébastien est plongé depuis plus de 20 ans dans le football, à tel point qu’il est devenu arbitre de football. Débarqué sur Panam' avec les prétentions d'un Pancrate, il préfère maintenant cracher son venin sur son blog. Vous êtes dessus !

... à lire dans Coupes

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour