Cameroun / Ghana : les Lions Indomptables veulent rattraper le temps perdu

Après cette demi-finale Burkina Faso/Egypte, place à l’autre match décisif de ce tour. Le Cameroun et le Ghana ont la possibilité de rejoindre la finale de la CAN. Cela serait la deuxième fois consécutive pour les Black Stars ghanéens.

« L’Exploit » : voilà comment nous pourrions résumer le tour précédent des Lions Indomptables du Cameroun, qui ont attendu la fin de l’orage offensif des favoris sénégalais, en quart de finale, pour s’imposer aux pénalties. Mieux que ça, l’équipe d’Hugo Broos est parvenue à se créer quelques occasions franches en seconde période qui aurait pu la qualifier dans le temps réglementaire. Problème : en quatre matchs, le Cameroun n’a certes pas beaucoup pris de buts, mais elle n’en a marqué que 3. Paradoxalement, son secteur de jeu fort est la défense, alors que bon nombre d’absents camerounais sont des joueurs défensifs (Matip, Poundje, Ndy Assembe, Nyom, …).

Le fait à prendre en compte

Une histoire de primes est encore venue gâcher la bonne forme actuelle des Camerounais. La prime de qualification pour les demies de 4500€ a été refusée en masse par les joueurs, qui menaçaient de boycotter les entraînements, comme c’est à la mode durant cette CAN.Chaque joueur a déjà touché plus de 40 000€ de la part de la fédération du Cameroun. Samuel Eto’o, l’ancienne star de l’attaque camerounaise, a aussi du démentir des rumeurs de primes ou avantages qu’il aurait promis aux joueurs en cas de succès final.

Je crois quand même que les primes ont été validées et acceptées par tout le monde, avant le début de cette CAN. Je ne comprends pas qu’on veuille lancer un débat sur une potentielle hausse de ces primes. Je pense qu’ils n’étaient pas eux-mêmes très sûrs de pouvoir accéder en demi-finale.
Un employé de la fédé camerounaise
Cliquer pour tweeter

Le Ghana est un habitué des derniers tours. Il faut remonter à la CAN 2006 pour ne pas les voir en demi-finale, eux qui ont participé à 2 des 4 dernières finales de la compétition, toutes les deux perdues. Les coéquipiers des frères Ayew, qui ont qualifié à eux seuls leur pays contre le Congo en quarts, ont profité d’un parcours clément. Avec deux victoires d’entrée, ils se sont permis le luxe de laisser 10 titulaires au repos pour négocier une 2e place synonyme de tirage favorable. Ils pourront sans doute filer droit sur la finale de cette édition et laver l’affront de la défaite de 2015 contre la Côte d’Ivoire. Le sélectionneur Avram Grant dispose d’un groupe au complet, serein. , par exemple, a confirmé son transfert à Swansea lors du dernier jour du mercato, de quoi arriver sur la demi-finale l’esprit léger.

Les paris « sûrs » de PKFoot.com

Le Cameroun s’est créé sa polémique avec cette histoire de primes, au point d’oublier le sportif. De son côté, le Ghana avance doucement mais sûrement. Les Camerounais risquent d’en payer le prix. Si la défense a souvent pu faire le dos rond pendant 90 minutes, il y a fort à parier que la fatigue les rattrapera, surtout en 2e mi-temps. Avec les prolongations jouées contre le Sénégal, les coéquipiers de n’ont même pas profité du fait d’avoir un jour de repos supplémentaire.

Les paris « prise de risques » de PKFoot.com

Le transfert récent d’Ayew peut le libérer et le voir marquer. Le Cameroun prend peu de buts, donc on exclut une avalanche sur les cages des Lions.

Je vais parier sur Cameroun/Ghana chez Betclic

Vous aimerez aussi

N'oubliez pas de nous suivre Facebook et Twitter