Gabon / Guinée Bissau : quels pronostics pour le match d’ouverture de la CAN ?

Il est toujours difficile de prévoir le déroulé d’un match d’ouverture. L’hôte gabonais doit rassurer son peuple, et la Guinée Bissau n’a strictement rien à perdre. On analyse quelques bons paris à faire sur ce match.

Le Gabon se présente pour ce match avec bon nombre d’incertitudes. Les matchs amicaux ont montré de grandes difficultés, que ne saurait régler PE Aubameyang à lui tout seul. Le pays traverse une crise politique que le football peut mettre entre parenthèses… si les Panthères gagnent le match d’ouverture ?

En face, la Guinée Bissau se présente sans pression. Pour dire, Betclic met une cote à 6 pour la qualification de ce pays pour le second tour ! La Fédération de Guinée Bissau est en proie à de nombreuses difficultés financières qui se ressentent au niveau sportif. C’est surtout la seule sélection de ce Groupe A globalement faible sans aucun palmarès au niveau international. C’est même leur première apparition à la CAN pour ces joueurs, dont aucun ne fait partie d’un grand championnat. Seule éclaircie chez les Djurtus : une belle qualification pour la CAN devant la Zambie et le Congo.

Le Gabon comme archissime favori ! Cliquer pour tweeter

Difficile d’imaginer autre chose qu’une victoire des Gabonais devant leur public, sur le papier. Les deux équipes sont complètement opposées techniquement parlant. Rendez-vous à Libreville pour le coup d’envoi à 17h !

Le plat du pied – sécurité

Le Gabon peut profiter du début du match pour mettre à la pression sur la Guinée Bissau et ouvrir le score rapidement.

Gabon / Guinée Bissau : quels pronostics pour le match d'ouverture de la CAN ?

Les paris un peu fou

Et si la Guinée Bissau parvenait à tenir en échec le Gabon, pour l’enfoncer dans la crise ? Le sélectionneur Camacho n’a pris les commandes du Gabon que début décembre, soit un gros mois avant le début de cette CAN. Et si ce n’était pas assez ?

Je vais parier sur ce match chez Betclic

Vous aimerez aussi

N'oubliez pas de nous suivre Facebook et Twitter