Restons connectés

PKFoot

Gustavo Matosas et le dilemme des sélectionneurs nationaux

Copa America

Gustavo Matosas et le dilemme des sélectionneurs nationaux

Il y a toujours onze joueurs sur le terrain, mais ces derniers ne peuvent pas exploiter pleinement leurs potentiels s’ils n’ont pas quelqu’un à la baguette pour les diriger, je parle bien sur du coach.

Le football repose essentiellement sur les 11 acteurs sur la pelouse et le douzième homme des tribunes, mais nul doute que le tacticien en charge de définir une stratégie a son mot à dire. Celui qui va insuffler son identité de jeu à ses joueurs a un rôle primordial, celui d’instaurer une patte et un style propre à son équipe, mais bien entendu, pour réaliser cela il faut du temps et des entraînements. Un travail de longue haleine qui nécessite une préparation constante, et si déjà il est difficile de disposer de ce temps dans les clubs, dû à la nécessité d’obtenir des résultats rapidement, c’est d’autant plus compliqué pour le sélectionneur national d’y parvenir. C’est pour cela que le coach du Costa Rica, Gustavo Matosas, a récemment surpris tout son monde en annonçant sa démission avec un motif surprenant :

Je me suis rendu compte que je me sentais improductif du côté national, même si je me tue en regardant des vidéos.

L’ennuie, ne pas être présent du début à la fin du processus, ne devoir être que spectateur de l’évolution des joueurs que l’on va convoquer plus tard, voilà ce qui a causé la démission de Gustavo Matosas moins d’un an après sa prise de fonction à la tête de la sélection du Costa Rica. Une annonce surprenante surtout lorsque l’on sait que bon nombre de sélectionneurs sont grassement payés pour au final, assister à des matchs et préparer des sessions d’entraînements tous les deux mois, une problématique que Matosas a mis en évidence et qu’ils seraient bon d’exploiter à l’avenir.

Etudiant dans le médical mais passionné avant tout de football. Supporter de l'OM depuis toujours, je suis surtout fan des joueurs avec une aisance technique balle au pied.

... à lire dans Copa America

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour