Restons connectés

Coupe du monde J5 : la Belgique assure, Kane en sauveur

Coupe du Monde

Coupe du monde J5 : la Belgique assure, Kane en sauveur

Outsiders, la Belgique et l’Angleterre ont gagné sans faire rêver les foules. La Suède a pu compter sur le meilleur joueur du début de compétition : la VAR.

Faut-il faire jouer les meilleurs à tout prix ?

Le système de jeu belge ne permet pas à De Bruyne d’avoir le même rôle qu’à Manchester City. D’une part, c’est connu, peu d’équipes jouent comme celles de Guardiola : la comparaison devient donc difficile. D’autre part, Fernandinho n’est pas un joueur belge, tout comme Agüero et Lukaku ne sont pas les mêmes joueurs. On a donc un joueur magnifique sacrifié pour le bien de l’équipe, condamné à jouer très bas, trop pour qu’on puisse profiter pleinement de sa qualité de frappe et où ses passes sont amenées à casser des lignes plus qu’à être décisives. Les rares fois où il a pu monter, De Bruyne a montré qu’il était supérieur à la moyenne, comme sur ce centre dévié in extremis devant Lukaku, ou sur cette passe sur coup franc pour la volée de Mertens. Il finira tout de même par profiter d’une action où son équipe jouait haut pour combiner avec Hazard, avant d’envoyer un caviar de l’extérieur du pied sur la tête de Lukaku. Beau, mais frustrant tant on aimerait le voir dans une position aussi avantageuse sur l’ensemble du match.

Ce qu’on a vu et retenu

  • La Suède comme la Corée du Sud n’ont pas brillé pour leur entame. Aucune des équipes n’a su faire vibrer le spectateur neutre.
  • Certaines actions, pour un défenseur, valent autant qu’un but. Aussi, on serait tenté d’attribuer à Kim un doublé. Il réussit d’abord un sauvetage sur Granqvist d’un tacle glissé parfait, à la Yepes, avant de contrer courageusement un tir de Berg à bout portant.
  • Il est petit, frêle, a une coupe de cheveux de jeune minet, mais Jo est surtout un bon gardien. Le Sud-Coréen s’est signalé sur une frappe à bout portant de Berg, et sur une tête de Toivonen. Un physique aussi éloigné des standards européens donne presque envie de sourire.

  • La VAR va finir meilleur passeur de la compétition
  • Carrasco, qu’on sait talentueux pour l’avoir vu à Monaco ou à l’Atlético, est en passe de devenir le gâchis le plus prononcé du foot moderne. Transféré en Chine, il ne peut même pas se consoler en équipe nationale où il est utilisé en piston gauche, dans un rôle où ses aptitudes offensives sont sous-exploitées, et ses lacunes défensives criantes. Quel dommage quand on se souvient le joueur qu’il peut être…

  • Qu’est-ce qu’un bon gardien ? C’est celui qui permet à l’équipe de gagner sans douter. En remportant un face-à-face alors que le score était seulement de 1-0, Courtois a fait le boulot. Il l’a même fait lorsque l’arbitre avait sifflé et que le joueur du Panama a tenté sa chance du milieu. Histoire de rappeler que même quand ça ne compte pas, il ne prendrait pas de but.
  • Mertens est capable du pire, entre sa simulation grotesque ou sa coupe de cheveux. Mais le Belge a le mérite de tenter (beaucoup) et de réussir quelques coups de génie, comme sur l’ouverture du score. Comment lui en vouloir ?

  • Sans être génial, Hazard a montré qu’il était motivé à chaque prise de balle. S’il n’était pas forcément libéré, ce qui explique certains mauvais choix qu’il ne fait habituellement pas, il finit tout de même avec une passe décisive.
  • Auteur d’un doublé, Lukaku a montré sa finesse sur cette balle piquée qui contredit tous ceux qui le voient exclusivement comme un joueur lourd et peu raffiné.

  • On aimerait dire que le marquage de la Tunisie était mauvais sur phases arrêtées. Mais en fait, il n’y avait pas du tout de marquage, donc on ne peut même pas en critiquer les limites.
  • Réputés pour être remuants mais peu adroits devant le but, Sterling et surtout Lingard ont donné tous les arguments du monde à leurs détracteurs. C’est fou d’être aussi peu habiles dans le dernier geste. L’Angleterre aurait pu gagner avec 3 buts d’écart.

  • Dans cette équipe anglaise, le leader s’appelle Kane. Pas nécessairement auteur d’un grand match, il a au moins le mérite d’être opportuniste pour s’offrir un doublé et une victoire.
  • Comme le Brésil, l’Angleterre a réussi une belle entame, avant de s’endormir. Si même les grandes nations ont oublié qu’un match durait plus d’une demi-heure…

Les résultats du jour

Suède 1-0 Corée du Sud
Belgique 3-0 Panama
Tunisie 1-2 Angleterre

Amoureux du beau jeu, je suis un épicurien qui cherche avant tout à voir de beaux moments de football. Mon avis n’engage que moi.

... à lire dans Coupe du Monde

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Devenez rédacteur sur le blog foot PKFoot.com
Retour
▶️ NOTRE SONDAGE SUR LA PERCEPTION DES MARQUES PENDANT LE MONDIAL 2018, AVEC ECOFOOTJE PARTICIPE