Restons connectés

PKFoot

Coupe du monde 2014 : zoom sur la Bosnie

Coupe du Monde

Coupe du monde 2014 : zoom sur la Bosnie

Pour la toute première fois de sa (jeune) histoire, l’équipe de Bosnie-Herzégovine sera présente en phase finale de coupe du monde. Il y a pire que de débuter son parcours en coupe du monde par le Brésil et de se retrouver dans le groupe de l’Argentine ! Attention, la sélection emmenée par le sélectionneur Safet Susic ne vient pas au Brésil pour faire du tourisme.

Le joueur à suivre : A l’image du joueur de la sélection argentine que nous avons décidé de mettre en avant, du côté de la Bosnie, nous aurions pu aussi nous concentrer sur « l’autre » avant-centre de City, . Avec tout de même 10 buts en phase qualificative pour le mondial, c’était bien lui le meilleur buteur de son équipe et un des meilleurs en Europe.

Malgré des statistiques impressionnantes, nous avons choisi de mettre en avant un joueur évoluant au milieu de terrain, bien connu du championnat de France de Ligue 1, . Il a clairement pris une tout autre dimension cette saison à l’AS Roma sous les ordres de Rudi Garcia. Annoncé sur les tablettes du Paris-Saint Germain pour le prochain mercato, de nombreux regards risquent d’être tournés vers lui durant la compétition et il aura à coeur de bien faire pour sa toute première coupe du monde.

Un point faible ? La Bosnie-Herzégovine est réputée pour être une équipe qui possède un vrai bloc, difficile à bouger et très efficace avec son duo d’attaquant prolifique, Dzeko et Ibisevic. Mais durant la campagne qualificative, Susic n’a utilisé que 24 joueurs et seulement ce seul duo d’attaquant de métier. L’équipe va donc reposer uniquement sur ce fameux duo pour espérer marquer au Brésil. On imagine qu’en cas de blessure ou de méforme de l’un deux, la Bosnie risque de se retrouver légèrement affaiblie. Son manque d’expérience internationale risque aussi de lui faire défaut en cas de qualification pour le second tour.

Le pronostic : 8e de finale

En 2012, la Bosnie a fini l’année invaincue. On en attend pas moins en 2014.

Né ballon au pied tel Olivier Atton, mais sans son talent footbalistique, j'ai décidé de me consacrer à cette grande religion qu'est le football. Fidèle au poste (de télé) devant la messe chaque dimanche matin à 11h chantant la marseillaise.

... à lire dans Coupe du Monde

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour