Restons connectés

Coupe du monde : l’équipe-type de la 2e journée

Coupe du Monde

Coupe du monde : l’équipe-type de la 2e journée

Alors que toutes les équipes ont joué le second match, que certaines sont qualifiées, il est temps de dresser le onze des joueurs qui ont crevé l’écran, en bien ou en mal.

Gardien : Caballero, le boulet argentin

Il a commencé son festival avec une passe mal assurée pour Tagliafico, sans que cela n’aboutisse pour un but pour la Croatie. Mais le gardien argentin a persévéré, avec cette jolie passe décisive, en cloche, pour Rebic.

Défense : du solide et de l’insolite

On commence à droite avec Meunier : le Belge a été énorme face à la Tunisie, allant d’une surface à une autre, dansant balle aux pieds, et offrant un caviar à Lukaku. Défensivement, c’était moins évident, mais il aura le plaisir d’être couvert par une paire Granqvist-Stones. Le Suédois a été énorme dans les duels aériens face à l’Allemagne, et a prouvé qu’il n’hésitait pas à mettre la tête là où on hésiterait à mettre la jambe. L’Anglais a réussi à marquer un joli doublé de la tête. On conclut avec Mohammadi à gauche, pour sa fabuleuse tentative de touche avec l’Iran. Pour la défense de son équipe, on aurait pu choisir Amiri au milieu, pour son petit pont fabuleux sur Piqué et son centre parfait dans la foulée, qui manque de peu de provoquer une égalisation inattendue.

Milieu : Modric et James, intelligence supérieure

On aurait pu choisir Rakitic, Coutinho, ou Kroos. Mais on a préféré un losange Kanté-Jedinak-Modric-James. Le Français a été étincelant face au Pérou, récupérant encore un nombre fabuleux de ballons, jouant simple, comme son équipe en avait besoin. L’Australien a fait passer Schmeichel pour un idiot, avec ce penalty tranquillement transformé, malgré les provocations du portier danois. Le Croate a réalisé une prestation plus belle encore que face au Nigeria, crucifiant l’Argentine d’un but fabuleux (Otamendi danse encore) et d’une prestation sans fausse note. Enfin, le Colombien a montré qu’il transfigurait son équipe dans le jeu, mais aussi dans les stats : il est impliqué sur 10 buts (6 réalisations, 4 passes) en 2 éditions, 7 sur les 8 derniers inscrits par les siens.

Attaque : un colosse et un prince

Diego Costa, Mitrovic, Dzyuba, Ronaldo et Lukaku auraient pu y être. Mais on a choisi Kane, pour sa façon parfaite de convertir un penalty, dans un pays qui a souffert dans ce domaine pendant des années. L’Anglais marque même involontairement. On l’accompagne de Musa, la sensation du Nigeria. L’attaquant supersonique a marqué un doublé de grande classe face à l’Islande.

Notre équipe en 4-4-2 (plus glamour encore que le FC Valence) : 

Caballero – Meunier, Granqvist, Stones, Mohammadi – Kanté, Jedinak, Modric, James – Kane, Musa

Amoureux du beau jeu, je suis un épicurien qui cherche avant tout à voir de beaux moments de football. Mon avis n’engage que moi.

... à lire dans Coupe du Monde

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Devenez rédacteur sur le blog foot PKFoot.com
Retour
▶️ NOTRE SONDAGE SUR LA PERCEPTION DES MARQUES PENDANT LE MONDIAL 2018, AVEC ECOFOOTJE PARTICIPE