AvideceWopyBalab

Les derniers matchs des Bleus nous avaient permis d’arborer un bel optimisme en vue du Mondial. Les victoires face aux équipes, certes modestes, ont ça d’utile qu’elle permettent aux joueurs à apprendre à gagner ensemble. Contre le Paraguay, la France est arrivée – dans un nouveau stade – avec les fantômes de la Coupe du Monde 1998, une période au dénouement heureux. Celui de ce dimanche le fut un peu moins.

Les Paraguayens ont décidé de joueur ce match sur un ton autrement amical. Très porté sur les chevilles des Français, ils sont parvenu à les étouffer en les pressant haut et en les empêchant d’effectuer la première relance, celle qui met le trident Matuidi/Cabaye/Pogba dans les meilleures conditions. Ainsi, les Français ont eu un mal fou à se présenter près de la surface du Paraguay et sans doute peur des assauts répétés qui auraient pu compromettre leur intégrité physique à quelques jours du Mondial.

Niveau satisfaction, on notera l’excellente couverture défensive de Sakho, fort sur le geste décisif. Au milieu, a pris part au combat. Il aurait néanmoins gagné à être plus collectif. En attaque, Giroud a fait jouer sa taille. Griezmann prouve pour sa part qu’il peut être une alternative fiable à notre blessé, car ce ne sera que sur ce poste qu’une place sera à prendre !