Restons connectés

Coupe du monde J12 : un finish de fou dans le groupe B

Coupe du Monde

Coupe du monde J12 : un finish de fou dans le groupe B

La dernière journée de phase de poules des groupes A et B a failli réserver une énorme surprise. Au final, pas de tremblement de terre pour le moment, mais beaucoup d’émotions.

Peut-on sortir avec le sourire ?

Quand on est dans le même groupe que le champion d’Europe portugais et que le favori espagnol, on peut difficilement voir les huitièmes de finale. C’est pourtant l’exploit qu’a pratiquement réussi l’Iran, qui n’a pas à rougir malgré cette élimination au premier tour. Face à l’Espagne, l’Iran a affiché un visage conquérant, refusant la logique qui voulait que, sur le papier, la défaite soit inéluctable. Et si on a beaucoup ri suite à la touche de Mohammadi, le public ibère aurait perdu son sourire si, suite à un petit pont magique d’Amiri sur Piqué et un centre parfait, Taremi n’avait pas envoyé le ballon au-dessus. Ce même Taremi, pour quelques centimètres, aurait pu faire tomber le Portugal. Alors non, on n’accuse pas ce pauvre joueur, qui doit être le plus déçu du groupe iranien, et qui ressasse sans doute ces deux opportunités. On préfère mettre en avant la combativité de cette équipe, qui a largement le droit de sortir la tête haute malgré son élimination précoce.

Ce qu’on a vu et retenu

  • En méforme, gros pour certains observateurs, Suarez continue malgré tout de marquer avec l’Uruguay. Le but dans le sang pour quelqu’un qui déçoit rarement avec sa sélection.

  • Quand on voit son explosion de joie, on se dit que Cavani devait attendre avec impatience ce premier but. Pas forcément joli, mais le Matador n’en a cure.
  • La Russie est retombée sur terre. Cheryshev et Dzyuba, brillants lors des deux premières journées, ont peiné à exister, comme l’ensemble de la formation hôte.
  • Si cela se traduit de façon moins spectaculaire que Ronaldo ou Modric, on peut penser qu’il y a quand même une équipe de Russie avec Golovin, et sans lui. Le cerveau a manqué à son équipe lors de cette défaite.

  • Mine de rien, l’Uruguay n’a pas encaissé un seul but sur ce premier tour. Avoir des éléments bichonnés toute l’année par Simeone, ça aide pas mal en sélection.
  • Quitte à partir, autant le faire en allant chercher un record. C’est chose faite pour El-Hadary, qui est devenu le plus vieux joueur à disputer un match de Coupe du monde. Le gardien egyptien a même repoussé un penalty.

  • Est-ce que les choses auraient été différentes avec un Salah à 100% ? Toujours est-il que l’Egypte repart sans un seul point, malgré les deux buts de sa star.
  • Excès de confiance ? Salah a manqué une incroyable occasion en piquant à côté son ballon, alors qu’il avait tout le temps pour marquer face au gardien, l’arbitre de touche n’ayant pas vu qu’il était en position de hors-jeu. Il y avait alors 1-0 pour les siens, sur un but… qu’il avait inscrit quelques minutes avant.
  • De Gea, Piqué, Ramos : sur le papier, ce trio envoie du lourd. Mais l’Espagne ne bénéficie pas pour l’instant d’une énorme assisse défensive, tant les trois compères (plus que les autres) évoluent à un niveau inférieur à ce qu’ils savent faire. Cela passe pour l’instant, mais que c’est fébrile.

  • On a retrouvé, lors de quelques séquences, la magie d’Iniesta. Forcément, ça fait plaisir.
  • Aspas buteur, c’est aussi la preuve que chaque joueur compte dans ce groupe. Le bougre a en plus le mérite de placer une jolie talonnade que ne renierait pas Madjer.

  • Doit-on voir un mental de champion, avec ce but inscrit dans le money time, et sur le fait que l’Espagne ait su revenir deux fois au score ? Ou doit-on souligner le fait qu’un des favoris ait eu autant de mal face au Maroc ?
  • Muets depuis quelques semaines, les détracteurs de Ronaldo vont pouvoir enfin se faire plaisir sur ce penalty obtenu et raté par le Portugais.

  • On la connaît, mais on ne se lasse pas de la spéciale de Quaresma. Le Portugais a ajouté à sa collection déjà fournie un bijou de l’extérieur du pied.
  • A quelques centimètres près, l’Iran battait le Portugal, et s’invitait au second tour. Après la barre transversale de Pinilla, c’est le petit filet pour Taremi.

https://twitter.com/MishaM10/status/1011396252397920256

Les résultats du jour

Uruguay 3-0 Russie
Arabie Saoudite 2-1 Egypte
Iran 1-1 Portugal
Espagne 2-2 Maroc

Amoureux du beau jeu, je suis un épicurien qui cherche avant tout à voir de beaux moments de football. Mon avis n’engage que moi.

... à lire dans Coupe du Monde

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour