Restons connectés

Nike Football est prêt pour la Coupe du Monde 2014 au Brésil

Coupe du Monde

Nike Football est prêt pour la Coupe du Monde 2014 au Brésil

Cette semaine, nous avons eu la chance de nous rendre à Madrid pour assister à la révélation des derniers produits de la marque au swoosh et ainsi rencontrer des personnes de divers horizons qui nous ont parlé foot avec passion. Retour sur ces deux journées où nous en avons pris plein les yeux !

De mémoire de blogueur et de fan de foot, je ne me souviens pas d’un tel lancement de « campagne » football aussi grandiose. Quand Nike décide de faire parler de ses produits, il ne le fait pas à moitié. Il suffit de regarder l’armada des médias présents à cet événement : ils venaient de tous les principaux pays occidentaux et se sont bousculés à l’entrée du lieu choisi par Nike, le Salon des Royaumes de Madrid, ancien lieu d’exposition des toiles conservées désormais au Palais du Prado. Excusez du peu. Le lieu étant en travaux, cela ajoutait une dimension humaine pour un lieu hautement historique, un peu à l’image de Nike : conserver les valeurs nationales des pays tout en présentant la technologie et l’accessibilité de Nike.

Une gamme football complète

Nike Football est prêt pour la Coupe du Monde 2014 au Brésil

La première partie de l’événement était consacrée à la présentation de la collection Nike globale pour l’événement, avec la présence de tous les designers monde ayant participé à sa conception. Les maillots sont présentés sur des mannequins et disposés en forme de flèches, comme pour montrer l’innovation et la longueur d’avance de Nike niveau technologie de maillots. Les maillots du Brésil sont en tête, ceux de la France ou de l’Angleterre sont juste derrière. On découvre enfin nos coups de coeur USA (et son col polo) ou Corée du Sud (et son contraste aux aisselles). On a remarqué que le maillot du Portugal est le seul à ne pas posséder de blason brodé mais thermocollé. On s’est empressé de poser la question à Martin Lotti, le Nike Football Global Creative Director.

De près, les maillots ont des détails technologiques importants. Le blason du pays est plus gros pour marquer la fierté de le porter. Le travail de coupe est précis. On a découvert que les collections, respectueuses de l’environnement, sont toutes fabriquées à partir de tissus provenant de bouteilles en plastiques recyclées. La gamme globale (survêtements, vestes, maillots de bains, …) est déclinée pour tous les pays avec des détails spécifiques. Le polo de la France arbore une belle marinière. Même une gamme dédié aux skateurs a été créée (collection Off Pitch) en se basant sur un constat simple : les fans de skates sont nombreux à porter des équipements de football !

L’objectif était de créer des pièces emblématiques que les joueurs porteront tout au long de leur séjour au Brésil. C’est le plus grand moment dans la carrière d’un footballeur ; nous souhaitions offrir aux joueurs le meilleur de la marque afin de soutenir leur performance sur le terrain et les accompagner hors terrains.
Martin Lotti, Nike Football Global Creative Director

La présentation incluait aussi le Nike+ FuelBand. Créé dans une édition en Gold Metaluxe, cette collection est réservée aux joueurs et membres du staff du Brésil, de l’Angleterre, de la France et des Etats‐Unis.  Cette version intègre le logo de chacune des fédérations gravé sur le fermoir doré ainsi qu’un motif « picahau » gravé sur les attaches dorées du produit.

Nike Football est prêt pour la Coupe du Monde 2014 au BrésilNous avons eu aussi une courte présentation du Nike FC, la fameuse collection qui célèbre les 20 ans de la marque américaine dans le football, qui a ainsi vu passer des joueurs aussi talentueux que les Ronaldo, Luis Figo (que nous avons vu devant notre hôtel) ou Fabio Cannavaro. Nike FC marque un état d’esprit à travers une ligne de vêtements sobre et recherchés. La veste kway kakie a par exemple été créée en remarquant qu’il était le produit le plus souvent porté par les fans de football dans les tribunes des stades.

, Varane, Modric, et The Ox dans la même pièce

L’après-midi, l’excitation sur le même lieu d’exposition prenait la forme de bruissements. Tout le monde attendait les joueurs de foot Nike et préparait ses questions. La salle était disposée comme un vestiaire de football. Les joueurs sont arrivés en équipement. Pepe a pris place avec sourire devant le maillot du Portugal. Modric a filé tout de suite vers le hall central et son maillot à damier croate. Oxlade-Chamberlain et son sourire répondaient aux questions des journalistes anglo-saxons. Varane dépassait de la foule qui l’accompagnait. On s’est faufilé pour lui poser quelques questions diverses : la probable remontée du RC Lens en L1, sa relation avec Deschamps ou ses débuts avec le Real Madrid.

Les joueurs participaient volontiers à ce jeu des questions-réponses. Raphaël avait l’air au moins aussi décomplexé que quand il défend ses couleurs sur le terrain. Pepe est allé taper dans la main d’un journaliste brésilien. The Ox éclatait de rire sur des questions décalées. Ils ont aussi joué le jeu des selfies avec les journalistes.

Nike Football est prêt pour la Coupe du Monde 2014 au Brésil

Plus qu’une présentation

Si nous avions rendez-vous le lendemain dans le même lieu, l’ambiance était bien différente. L’effervescence était encore montée d’un cran. Les tickets qui nous ont été distribués indiquaient une place précise. Ils étaient d’ailleurs imprimés par ceux qui ont édité les billets de la prochaine Coupe du Monde. Le tag #Mercurial nous a été transmis. On savait à quoi nous attendre.

La première salle que nous avons traversé était une sorte de musée éphémère à la gloire de la Nike Mercurial, une des premières chaussures techniques de la marque. En tout cas celle qui a vu le plus de pieds mythiques, dont Ronaldo, le meilleur marqueur de l’histoire de la Coupe du Monde. En traversant la pièce, nous remontions dans le temps.

Nike Football est prêt pour la Coupe du Monde 2014 au Brésil

La pièce suivante posait le décor. Pelouse synthétique au sol, gradins numérotés sur le côté, écran géant au fond : nous étions en passe d’assister à un grand moment de l’histoire de la technologie sportive. Ca tombe bien, le lieu figé dans le temps était tout aussi historique. Les responsables de Nike se sont suivi devant l’écran pour un constat : la marque a toujours accompagné les grands moment de football.

Nous nous inspirons à la passion des joueurs pour ce jeu, que ce soit les meilleurs joueurs du monde présents au Brésil ou ceux qui jouent dans les parcs ou dans la rue. « Winner Stays » s’appuie sur une expérience que chaque jeune joueur dans le monde peut reconnaitre : la compétition avec ses amis ainsi que l’idée de jouer avec ses idoles ou même se prendre pour l’un d’entre eux.
Davide Grasso, Responsable Marketing Nike

Comme pour chaque grande compétition, Nike a ensuite présenté son clip en version longue. Sorte d’ode au football, il enchaine les stars (du football ou non) : Neymar Jr., Wayne Rooney, Zlatan Ibrahimovic, Gonzalo Higuain, Eden Hazard, Andrea Pirlo, Gerard Pique, Andrés Iniesta, Mario Gotze, Thiago Silva, Thibaut Courtois, Tim Howard, David Luiz mais aussi Kobe Bryant, Jon Jones, Anderson Silva, Irina Shayk et l’incroyable Hulk. Le ton est léger, parfois humoristique tout en gardant la pression des grands événements. Le duel que se livrent les deux équipes représentées dans le clip illustrent le nouveau slogan de Nike : Risk Everything.

Nike Mercurial Superfly, la chaussure la plus avancée au monde

Nike a suivi la sortie de sa Magista pour présenter son nouveau modèle, fruit d’un travail de plus de quatre ans avec des joueurs comme . Le design révolutionnaire de la Mercurial Superfly est inspiré par la technologie la plus avancée de Nike : Nike Flyknit. Un nouveau tissage à 3 mailles laisse moins de matière entre le pied et le ballon pour optimiser la touche de balle. Un lacet supplémentaire, plus haut et au niveau de la cheville, vient maintenir parfaitement le pied.

Nike Football est prêt pour la Coupe du Monde 2014 au Brésil

Les joueurs nous ont dit que la Mercurial possède une forme pareille à aucune autre. Elle donne la sensation d’être une extension du corps du fait que la chaussure enveloppe le pied, la cheville grâce au bracelet Dynamic fit et le bas de la jambe. La chaussure élimine les nuisances et permet aux joueurs d’être plus rapide sur et avec le ballon. C’est le grand avantage de Flyknit : nous pouvons mettre au point une chaussure qui corresponde aux caractéristiques du joueur.
Phil McCartney, Vice Président Sport Performance Footwear

La chaussure possède aussi une armature particulière sur les côtés appelée « Brio ». Elle permet, en plus de la technologie Flyknit, de transférer un maximum de l’énergie du joueur vers le sol, et ainsi optimiser sa puissance. Une plaque en carbone au niveau de la semelle finit le travail. Quand on voit les buts inscrits par Cristiano Ronaldo contre Osasuna, on a hâte de voir le résultat ! Ca tombe bien, le joueur était présent pour le reveal de la paire. Nous avons eu la chance de l’avoir à quelques mètres de nous, pour présenter la nouvelle Mercurial dans un orange flashy qui promet d’être très en vue lors du Mondial brésilien.

La Mercurial Superfly est disponible en précommande sur nike.com à partir du 26 mai et à la vente à partir du 12 juin.

Sébastien est plongé depuis plus de 20 ans dans le football, à tel point qu’il est devenu arbitre de football. Débarqué sur Panam' avec les prétentions d'un Pancrate, il préfère maintenant cracher son venin sur son blog. Vous êtes dessus !

... à lire dans Coupe du Monde

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour