Restons connectés

France / Pays-Bas : les joueurs de Deschamps s’offrent un rêve bleu

Coupe du Monde

France / Pays-Bas : les joueurs de Deschamps s’offrent un rêve bleu

L’équipe de France a fait plaisir à tout le monde en écrasant les Pays-Bas, qui n’ont pas eu l’ombre d’une chance hier soir. Tout s’est passé comme sur des roulettes : Griezmann a régalé, la défense n’a pas concédé de buts, Mbappé est rentré et a marqué, Lemar a montré qu’il avait la carrure internationale… Surtout, les Bleus ont offert à leur public ce qu’il y a de plus beau au monde : du rêve.

Ce qui est beau avec le football international, c’est qu’on oublie et on s’enflamme encore plus vite que pour les clubs. Ainsi, suite à cette démonstration face aux Pays-Bas, dont le niveau doit tout de même faire relativiser les plus prudents, les mines déconfites suite à la défaite face à la Suède ont laissé place à de francs sourires.

Le fan de football se nourrit de fantasmes, et la jeunesse tricolore lui a donné de quoi les alimenter dans les plus grandes largeurs.

L’espoir est permis pour les fans français, conscients de tenir un gros potentiel offensif dans cette formation qui était amputée de Benzema (pour de bon), Dembélé (pour le moment) voire Martial, qui a le talent pour revenir. Mais pourquoi parler des absents quand les présents régalent à ce point ?

Critiqué pour un début de saison délicat, Griezmann a régalé avec l’ouverture du score et un caviar sur le second but de Lemar. Le patron offensif des Bleus a joué sa partition comme il sait si bien le faire : en allant chercher le ballon entre les lignes, en combinant magnifiquement (quel caviar pour Lacazette), dans un style où l’esquive prend le pas sur le duel. Encore peu sollicité en sélection, Lemar a lui montré qu’il avait l’étoffe pour réitérer les mêmes prestations qu’à Monaco. Si la saison est encore longue, on voit mal comment il ne pourrait ne pas faire partie du voyage russe avec un niveau de jeu pareil. Surtout, son style entre l’ailier de débordement et le meneur de jeu est précieux pour cette équipe qui essaie de jouer au ballon.

La pépite Mbappé n’a eu besoin que de quelques minutes pour montrer qu’il était différent. Sa prise de balle dans le rond central suivi d’un rush et d’un tir repoussé par le gardien est folle : qui peut encore, à ce niveau, prendre le ballon dans l’entrejeu et se procurer une occasion seul ? Qui réussit à ce point tous ses contrôles, de façon si naturelle ? Sur son but, il donne clairement le tournis à son adversaire direct, certes peu aidé par un milieu aux abonnés absents. Le nouveau joyau du PSG a de quoi faire saliver tous les fans de foot de France. Et comme si cela ne suffisait pas, d’autres pourraient briller prochainement comme Lacazette ou Fékir…

Au milieu, Kanté a également été omniprésent, montrant que jouer à 2 avec lui permettait quand même à Pogba de se projeter, ce qui est évidemment une bonne nouvelle. Le joueur de Chelsea est tellement fort dans la récupération qu’il libère les autres. Si le Mancunien avait marqué après son action individuelle, on en aurait longuement parlé ! Pogba ne fait pas toujours les bons choix, mais sa capacité à mettre sur orbites les flèches de devant est précieuse. A lui de progresser encore, car le public ne sera jamais satisfait complètement de lui qui affirmait vouloir devenir le milieu moderne, qui récupère, percute, donne et marque des buts. Au moins, il bénéficie d’un entourage offensif de qualité pour grandir en sélection et devenir un leader.

Plus que la victoire, ô combien primordiale pour espérer voire la Russie, les Bleus nous ont offert espoir, rêve et fantasme. A eux de confirmer ce dimanche.

Amoureux du beau jeu, je suis un épicurien qui cherche avant tout à voir de beaux moments de football. Mon avis n’engage que moi, je vous invite donc à me donner votre opinion.

... à lire dans Coupe du Monde

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Dernier tutoriel

Devenez rédacteur sur le blog foot PKFoot.com
Retour