Restons connectés

PKFoot

Coupe du monde 2014 : zoom sur l’Uruguay

Coupe du Monde

Coupe du monde 2014 : zoom sur l’Uruguay

1950, la Coupe du monde se déroulait déjà au Brésil et a connu pour vainqueur l’Uruguay, je m’en souviens comme si c’était hier… Depuis, la Celeste n’a plus gagné de Coupe du Monde et compte bien sur ce retour en terre Brésilienne pour remporter une 3e fois ce trophée!

Le joueur à suivre : L’équipe d’Uruguay possède un duo d’attaquant qui ferait pâlir n’importe quelle défense, mais comme il faut en choisir un seul entre Cavani et Suarez, nous avons choisi le joueur de Liverpool. a joué 2 matchs de moins que Cavani lors des éliminatoires (16 pour Suarez et 18 pour Cavani) mais Suarez a marqué 11 buts au total alors que Cavani n’en a mis que 6. Pour certains observateurs, Luis Suarez est du même niveau qu’un Ronaldo ou qu’un Messi. Suarez sera surement parmi les meilleurs joueurs de cette compétition.

Un point faible : Le point faible de cette équipe se situe certainement en défense.  Avec un qui apparaît comme un tôlier de cette équipe mais qui commence à prendre de l’âge, la défense Uruguayenne risque d’être prise de vitesse. L’Uruguay prend pas mal de buts avec par exemple un lourd 4-0 pris contre la Colombie. Lugano est actuellement toujours le capitaine de sa sélection et devra être un leader en dehors mais aussi sur le terrain. La même analyse pourrait être faite pour , ainé de Lugano. Il avait été époustouflant en Afrique du Sud, jusqu’à avoir été désigné meilleur joueur du tournoi mais à 34 ans dorénavant il apparaît moins flamboyant. Pourtant en éliminatoires, il a participé à 15 matchs au total mais n’a trouvé le chemin des filets qu’à 2 reprises. Ses beaux jours semblent définitivement derrière lui.

Le pronostic : 1/4 de finale

Jamais ne vous êtes-vous demandé pourquoi il y avait 4 étoiles sur le maillot de l’Uruguay alors que cette équipe n’a gagné que deux coupe du monde ? Les deux autres représentent des victoires olympiques. La Jamaique pense à mettre les victoires d’Usain Bolt sur son maillot.

Né ballon au pied tel Olivier Atton, mais sans son talent footbalistique, j'ai décidé de me consacrer à cette grande religion qu'est le football. Fidèle au poste (de télé) devant la messe chaque dimanche matin à 11h chantant la marseillaise.

... à lire dans Coupe du Monde

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour