Restons connectés

PKFoot

Après les incidents face à l’Angleterre, la Fédé bulgare lance sa campagne anti-racisme

Euro 2020

Après les incidents face à l’Angleterre, la Fédé bulgare lance sa campagne anti-racisme

Après les débordements racistes qui ont émaillé la rencontre face à l’Angleterre, la Fédération bulgare de football (BFU) a lancé une campagne pour combattre le racisme dans les stades.

Au triste souvenir d’octobre 2019…

Les images ont fait le tour de l’Europe. 14 octobre dernier, on joue la huitième journée des éliminatoires de l’Euro 2020. Les Three Lions se déplacent au stade national de Sofia pour y affronter la Bulgarie. Un déplacement à haut risque en raison des multiples dérapages racistes de la part du public bulgare au cours de ces derniers mois. Et la crainte s’était confirmée. Oubliez la fessée infligée par les Anglais, les « highlights » de la rencontre étaient, hélas, dans les tribunes. Insultes racistes, saluts nazis, le public de Sofia avait livré une (nouvelle) copie abominable. Le capitaine de la sélection, Ivelin Popov, avait même dû aller calmer ses « supporters » pour reprendre la partie.

Au cours de la première période, interrompue à deux reprises, plusieurs joueurs anglais avaient été pris à partie parmi lesquels Marcus Rashford, Tyrone Mings –  qui fêtait sa première sélection ce jour-là, et Raheem Sterling. Ce dernier, auteur d’un doublé, avait reçu le soutien du parcage anglais qui lui avait dédié une chanson pour l’occasion – « Qui a mis le ballon dans le but des racistes ? Raheem Sterling ! »

Une écharpe et des promesses

Ce dérapage était celui de trop pour la Fédé bulgare. Exaspérée par l’attitude de ses supporters, l’instance a décidé de réagir avec une campagne pour lutter contre le racisme. Ce jeudi 14 novembre, la BFU a présenté la « première pierre » de son projet, « The Scarf of Respect » – l’ écharpe du respect. Se voulant symbole d’unité, l’écharpe reprend les couleurs du drapeau bulgare avec le message « Football for all » en noir et blanc. La Fédé a aussi annoncé que d’autres écharpes seraient proposées à la vente.

Après les incidents face à l'Angleterre, la Fédé bulgare lance sa campagne anti-racisme

Ivelin Popov, capitaine de la sélection, avec « The Scarf of Respect ». Copyright / Bulgaria Football

L’écharpe du respect sera mise en vente avant le match amical de la Bulgarie contre le Paraguay. Cette rencontre est particulière puisqu’il s’agit du premier match au stade National depuis les incidents d’octobre 2019. Quelques jours après ce fameux Bulgarie-Angleterre – où la Fédé avait écopé d’un huis-clos et d’une amende de 85 000 euros, le sélectionneur Krasimir Belakov, le président de la Fédé Borislav Mikhaylov et d’autres membres du comité exécutif avaient démissionné. Un hasard…

Une simple écharpe pour combattre le racisme ? La BFU ne va pas s’arrêter là et a déjà prévu d’autres actions coup de poing. Et on a hâte de voir ça.

Partisan d'un football simple et bien pratiqué, élevé en Tribune La Trinitaine avec le FC Lorient de Sir Christian Gourcuff, amoureux des belles histoires du ballon rond et de ses anecdotes.

... à lire dans Euro 2020

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour