Restons connectés

PKFoot

Ces 4 choses qui m’ont bluffées au Palais of Speed de Nike

Euro 2020

Ces 4 choses qui m’ont bluffées au Palais of Speed de Nike

Pour l’ouverture de l’Euro 2016, j’ai fait un tour au Palais of Speed de Nike, situé au Palais de Tokyo. Julien a déjà pu vous en faire une description. Si beaucoup de choses étaient remarquables, 4 ont retenu mon attention.

Même si le lieu est fermé depuis le 18 juin dernier, faisons un retour sur ce lieu qui aura marqué la compétition dans le florilège d’animations proposées par le marques gravitant dans l’univers du football.

Un lieu dédié à la performance

Ce n’est pas tellement nouveau avec Nike, mais on a vraiment pu se rendre compte à quel point la marque américaine mettait en avant la performance de ses produits. Après un déjeuner avec Max Blau, le VP Footwear de la marque, on a compris tous les détails de la conception des chaussures Nike, dont la dernière Mercurial Superfly V, portée notamment par CR7 (Cristiano Ronaldo) lors de l’Euro 2016. Il nous confie qu’il faut environ 7 allers-retours avec le joueur pour avoir un produit final.

Dans le Palais of Speed, comme son nom l’indique bien, une Formule 1 trônait en plein milieu du lieu, et on pouvait comparer sa vitesse de pointe sur une courte piste dédiée à cet effet, avec les temps de références des ambassadeurs rapides de la marque comme CR7 ou Eden Hazard.

La personnalisation des maillots

C’est sans doute l’activité qui m’a le plus bluffé. Pour un prix compris entre 28 et 36€, vous choisissiez la base de votre maillot et vous pouviez le personnaliser avec les équipes Nike ! Ce qui est dingue, c’est que vous pouviez placer 5 badges différents à l’endroit que vous voulez : 5 dans le dos, 2 sur la manche, tous sur le flanc, bref, vous avez le choix ! Les badges sont très différents : numéros design (j’ai adoré le chiffre en noir brillant sur mon maillot noir), badges pro-parisiens, drapeaux de pays, …

Ces 4 choses qui m'ont bluffées au Palais of Speed de Nike

On a fait deux maillots. Un bleu, floqué « Nutmeg » avec un blason symbolisant l’Arc de Triomphe, et un noir à damier plus sobre. Vous attendez ensuite une petite demi-heure et les équipes Nike vous préparent votre maillot unique. Des oeuvres d’art.

Ces 4 choses qui m'ont bluffées au Palais of Speed de Nike
Ces 4 choses qui m'ont bluffées au Palais of Speed de Nike

Une approche (enfin) populaire

Ce que je pouvais reprocher à Nike, c’est son approche individualiste du football. En gros, je pensais que la marque cherchait la performance individuelle plutôt que la technique collective. Avec le tournoi Nike Football X, des équipes de toute l’île de France se sont affrontées sur le parvis du Palais de Tokyo. Ce tournoi était animé de performances artistiques, comme celles de freestylers qui m’ont fait mal au dos rien qu’en les regardant :)

Ces 4 choses qui m'ont bluffées au Palais of Speed de Nike

La proximité avec les stars

Nike possède la plupart des joueurs du moment sous contrat « ambassadeurs« . La marque aurait pu se contenter de les convier à une simple soirée d’ouverture, laissant le privilège d’une rencontre aux journalistes présents. Elle a préféré étaler leur venue sur différentes journées pour échanger avec leur public.

Lors de ma venue le 11 juin, j’ai ainsi pu croiser, au détour d’un couloir, Luis Figo (?!) ou encore le duo Mahrez/Brahimi, bien entourés par la foule lors de la découverte de la personnalisation des maillots Nike ! Un peu avant, j’ai pu interviewer le mythe Jay-Jay Okocha qui m’a confié que l’équipe de l’Euro dont le jeu se rapproche le plus de la grande équipe du Nigéria serait celle du Portugal de… CR7.

Sébastien est plongé depuis plus de 20 ans dans le football, à tel point qu’il est devenu arbitre de football. Débarqué sur Panam' avec les prétentions d'un Pancrate, il préfère maintenant cracher son venin sur son blog. Vous êtes dessus !

... à lire dans Euro 2020

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour