Restons connectés

PKFoot

France/Islande : les Bleus déroulent, Pavard omniprésent

Euro 2020

France/Islande : les Bleus déroulent, Pavard omniprésent

Face à un bloc bas, la France a assuré l’essentiel, déroulant même en fin de partie. Pavard a été excellent, Giroud a passé Trezeguet dans le classement des buteurs, tandis qu’Umtiti a cassé la démarche.

Les gars sûrs de Deschamps

Dans un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître, la France était considérée comme la championne du monde… des matches amicaux. Traduction : il s’agissait d’une équipe qui jouait bien, mais qui se liquéfiait en compétition. C’était avant France 98, et le premier avènement de Deschamps. Comme la formation dont il était capitaine, celle dont il est sélectionneur est d’une rare fiabilité quand il le faut.

En début de mandat, on avait l’impression que l’équipe de DD ne perdait pas de points face à une équipe plus modeste, mais avait du mal à se transcender face à une formation plus forte. La place de second de groupe en éliminatoires de la Coupe du monde 2014 derrière l’Espagne, ou l’élimination face à l’Allemagne en quarts de finale du Mondial, étaient logiques : pas de mauvaise surprise avec la Dèche, mais plus de mauvaise non plus.

Sauf qu’aujourd’hui, après avoir frôlé un premier titre en 2016, ces Bleus sont champions du monde… tout en ayant conservé cette fiabilité en compétition officielle. L’Islande avait bien bousculé la France à Guingamp en match amical, elle a pris le bouillon par des joueurs beaucoup plus concentrés dès lors qu’il y a un enjeu. Si on excepte la Ligue des Nations (dont on se gardera de qualifier de vraie compétition ou non), les Tricolores sont encore à l’image de leur sélectionneur, intraitables dès qu’il y a un enjeu, ne lâchant rien quelque soit l’identité de son adversaire. Amis bookmakers, passez votre chemin. Cette équipe fera toujours le job.

Ce qu’on a vu

  • Umtiti nous replonger en plein mois de juillet en cassant la démarche.
  • Pavard vouloir nous replonger en Russie également avec une demi-volée osée avant la pause. Contrairement au match face à l’Argentine, le numéro 2 n’a pas suffisamment incliné son corps pour éviter que son tir ne s’envole. Rebelote en seconde période avec une balle magnifiquement fouettée, mais hors cadre. Très actif, le futur joueur du Bayern a signé une passe décisive sur un de ses nombreux bons centres.

  • Kanté mettre tellement d’engagement dans les duels qu’on s’est demandé s’il se souvenait qu’il avait été averti en début de match.
  • Giroud passer devant Trezeguet au classement des meilleurs buteurs de l’histoire des Bleus. On a le droit d’être triste?
  • Mbappé réussir une jolie action sur son but : il parvient à garder l’équilibre malgré le défenseur au contact, avant de battre le gardien. Le Parisien, qui abuse parfois de sa vitesse, a réussi quelques rushs intéressants en contre-attaques, notamment en seconde période.
  • Contrairement à ses coéquipiers d’attaque, il y a fort à parier que Griezmann se moque de marquer ou non, tant que son équipe gagne. Car le leader technique des Bleus, omniprésent à chaque coin du terrain, n’a pas besoin de ça pour exister. Cela reste quand même une belle récompense quand il y arrive, comme sur cette magnifique balle piquée.

  • Un très joli maillot collector des Bleus. On sait que c’est du marketing avant tout, mais c’est réussi en termes d’esthétisme.

Amoureux du beau jeu, je suis un épicurien qui cherche avant tout à voir de beaux moments de football. Mon avis n’engage que moi.

... à lire dans Euro 2020

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour