Restons connectés

PKFoot

L’œil de l’Euro #15 : les Gallois rejoignent le Portugal

Euro 2020

L’œil de l’Euro #15 : les Gallois rejoignent le Portugal

A la surprise générale, le Pays de Galles a eu raison de la Belgique, et s’invite dans le dernier carré de la compétition. Les Dragons ont emballé un match que n’ont su maitriser les talentueux joueurs belges, qui rentreront en ayant le sentiment d’être passé à côté de quelque chose de grand.

Le plaisir est dans la tromperie

S’il y a bien un domaine dans lequel tromper n’est pas répréhensible au niveau de l’éthique, c’est bien en football. Il existe d’innombrables façons de duper son adversaire, et chacune est magnifique quand elle est bien exécutée. Les arabesques de Mahrez, capable de mettre sur les fesses son adversaire direct comme le ferait un Curry avec Golden State, ont par exemple rythmé la Premier League cette saison. Les observateurs de l’Euro retiendront eux la feinte de Robson-Kanu.

Libre de tout contrat, le Gallois n’est pas devenu du jour au lendemain le meilleur joueur du Vieux Continent. Mais sa feinte a ceci de fantastique qu’elle est tellement évidente qu’elle en devient illisible pour la défense adverse. Là où tout le monde aurait joué la passe, l’attaquant a finalement profité de la situation pour se mettre lui-même en position favorable pour marquer. D’une logique si simple qu’elle en devient belle. Toute proportion gardée, cela nous a rappelé les plus belles heures de van Persie, et ses feintes de frappe à foison. Et on a adoré.

L’œil de l’Euro

Puisque le football n’est pas qu’une histoire de résultats, et que les histoires et faits de jeu restent ce qui fait la beauté de ce sport, on livre une poignée de choses qu’on a observées. Et on a vu ce vendredi :

  • Une triple parade de la défense galloise d’entrée de jeu. Les Dragons ne sont pas les meilleurs joueurs européens, mais quelle solidarité.
  • Nainggolan conclure sa belle compétition sur le plan individuel par un but splendide.  C’est sans doute le meilleur élément de son équipe sur l’ensemble de l’Euro.

  • Williams complètement seul pour égaliser sur corner.
  • Bale intenable, comme toujours. Même quand il part seul, face à plusieurs défenseurs, il trouve le moyen de se mettre en position de tir.

  • Lukaku rater le but du 2-1 juste après la pause. Le colosse pouvait porter un sacré coup au moral de ses adversaires.
  • La défense belge se faire avoir comme un lapin de 6 semaines sur la feinte de Robson-Kanu.
  • Le Pays de Galles atteindre le dernier carré. C’est quand même un peu dingue, non ?
Ce soir, on veut voir :

  • Müller se réveiller enfin face aux cages adverses.
  • Conte nous émerveiller encore.
  • Le plus beau match de l’Euro, tout simplement.

Continuer la lecture

Amoureux du beau jeu, je suis un épicurien qui cherche avant tout à voir de beaux moments de football. Mon avis n’engage que moi.

... à lire dans Euro 2020

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour