Restons connectés

Halte au Giroud bashing

Euro 2020

Halte au Giroud bashing

Décidément, les supporters français aiment bien prendre en grippe leurs joueurs ou leur coach. En tout cas, cela vaut pour les Nantais qui, après avoir critiqué la nomination de René Girard comme entraîneur, se sont permis de siffler lors du match amical de la France contre le Cameroun. Alors même que le buteur d’Arsenal avait marqué un but. On croit rêver. Pour les excuser, là encore on peut regretter le Giroud bashing qui s’est emparé des réseaux sociaux (comme pour René Girard) en déplorant la non-sélection d’Hatem Ben Arfa, joueur hype du moment.

Aussi génial que puisse être le Niçois, pour la première saison pleine de sa carrière, ces deux joueurs n’ont jamais été en concurrence en Bleu. Décisif ces derniers temps en sélection (15 buts en 48 matchs), Olivier Giroud offre un profil atypique de pivot et une présence forte dans la surface. Sa place de titulaire, il l’a logiquement gagnée suite à la suspension de Benzema, devant Gignac et Lacazette. Pour revenir à HBA, devait-il prendre la place de Martial, Coman ou Griezmann qui se sont imposés dans de grands clubs européens et se montrent tout aussi décisifs ? Ou de Payet qui a su saisir sa chance et se montrer redoutable sur coup-franc ? Il est permis d’en douter et Olivier Giroud n’y est pour rien.

Passionné de football, j'adore analyser et décortiquer le milieu du ballon rond (stratégie des clubs, tactiques des entraîneurs, performances des joueurs...) en essayant d'apporter un regard décalé et en provocant le débat.

... à lire dans Euro 2020

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour