AvideceWopyBalab

Au tour de la France de jouer son quart de finale, face à l’Islande. Pour les Bleus, il s’agit de ne pas se faire humilier comme les anglais et surtout d’arriver confiant face à l’Allemagne.

La confiance côté Islandais, le talent côté Français

Que ce soit clair, léquipe de France regorge de bien plus de talents que l’équipe d’Islande. Les joueurs français évoluent dans les championnats majeurs, jouent la Ligue des Champions et remportent des titres chaque saison, alors que le meilleur joueur islandais évolue à Swansea … Si sur Fifa ça serait suffisant pour gagner le match, l’Euro 2016 a démontré que le talent de fait pas tout.

L’Islande s’est débarrassée de l’Angleterre en montrant qu’elle avait un plan de jeu et une identité tactique. En positionnant son bloc assez bas, l’Islande se recroqueville et exploite le gabarit de ses joueurs pour gagner les duels aériens. En attaque, elle utilise les touches tels des coups francs excentrés, ce qui lui assure quelques occasions potentielles. Dès lors, quelle tactique mettre en place pour nos Bleus ?

Premièrement, répondre présent dans les duels. Ce match va être athlétique. Les Islandais ne sont pas les plus techniques donc il mettront beaucoup d’intensité dans les duels. Nos Bleus devront y répondre avec la même force.Plus intelligent, il faudra accentuer notre côté technique : plus nos joueurs provoqueront en 1 contre 1 les islandais ou combineront dans les petits périmètres, plus l’Islande sera en difficulté. Et à force, des espaces s’ouvriront ou des coup-francs seront gagnés. Avec les qualités d’un Payet sur coup-franc, d’un Griezmann ou Coman en 1 contre 1, la France va se procurer des occasions.

Suivez la préparation des bleus :

Les joueurs à suivre

La défense des bleus est le gros point d’interrogation de cette soirée. Umtiti ? Mangala ? Le futur blaugrana semble tenir la corde pour être titulaire au côté de Laurent Koscielny. On va faire confiance au recrutement du Barca, le jeune devrait répondre présent ce soir. Il s’agira d’un gros test pour lui et il sait qu’il n’a pas le droit à l’erreur. Les islandais vont probablement tenter de le déstabiliser en jouant souvent sur lui mais ses coéquipiers ont assuré que Big Sam’ avait les épaules pour ce genre de rencontre : « Je ne sais pas s’il débutera mais si c’est le cas, je peux vous dire qu’il a les épaules. Bien sûr, c’est un jeune joueur mais Sam a déjà beaucoup d’expérience avec Lyon mais aussi avec les sélections de jeunes. Il ne faut pas oublier qu’il a joué des matches internationaux. » a déclaré le capitaine de l’OL Gonalons. Même son de cloche chez Pierre Mankowski qui l’a eu sous ses ordres lors du championnat du monde des moins de 20 ans : « Il ne se laissera pas impressionner« .

Pour l’accompagner, Deschamps fera confiance à Laurent Koscielny, qui tient son rang lors de cette compétition. La faculté de Koscielny a gagner des duels aériens sera d’autant plus importante ce soir que la France affronte un spécialiste du genre:

Pronostic et réseaux sociaux

Les blagues les plus courtes sont les meilleures. On a apprécié l’Islande qui a apporté un vent de fraîcheur polaire sur l’Euro 2016, elle nous a régalé tout au long de la compétition et surpris face aux anglais mais place aux grands. La France va démontrer ce soir l’écart qu’il subsiste entre une nation passionnée mais au talent moindre et une nation remplie de grands joueurs, de quoi jouer astucieusement pour les fans de football.

On parie donc sur une victoire de la France dans le temps réglementaire, coté à 1,45. Si la France prend le dessus rapidement, on peut même parier sur une victoire par plus d’un but, coté à 2,05.

Griezmann étant en super forme, mettez une pièce sur le buteur des bleus: 4,60 en premier buteur et 2,30 en buteur tout court sur Betclic.

Marcel Desailly, le compte à suivre sur twitter !

Espérons qu’il ne s’inspire pas trop de Cavani ouais …

Ne jamais sous-estimer les Vikings !