Restons connectés

PKFoot

L’œil de l’Euro #5 : la Russie traîne les pieds, avertissement pour les Bleus

Euro 2020

L’œil de l’Euro #5 : la Russie traîne les pieds, avertissement pour les Bleus

Deuxième tour de la compétition et déjà des matchs à fort enjeu en ce mercredi. Si l‘équipe de France avait évidemment toute notre attention, ce sont les Russes et les Roumains qui se devaient de réagir après des matchs compliqués au premier tour. Réponse pour les uns, dépression pour les autres, voici ce qu’il faut retenir.

Des matchs qui montent en engagement

Le premier match de la journée était donc Russie – Slovaquie à Lille. Des Slovaques qui devaient réagir après une défaite surprenante 2-1 contre le Pays de Galles lors de leur match d’ouverture, alors que la Russie était repartie avec un point miraculeux de la confrontation (moins jolie dans les tribunes) face à l’Angleterre. Il n’y a pas eu photo tant les joueurs russes n’ont pas montré d’envie dans ce match. Les buts de Weiss et Hamsik en première période les ont assommé et ils n’ont jamais su se remettre dans le sens de la marche, malgré la réduction du score de Glushakov et 15 tirs dans la partie (2 cadrés seulement).

Ce sont ensuite les matchs du groupe A qui se sont succédés avec un Roumanie- Suisse à 18h. Là aussi un match important puisque les deux équipes devraient se disputer la deuxième place du groupe derrière la France. Auteur d’une victoire face à l’Albanie 1-0, les Suisses avaient là l’occasion de venir challenger la France pour la première place, tandis que les Roumains ne devaient pas perdre pour croire encore à une qualification après une défaite cruelle contre les Bleus. Match nul 1-1 donc entre ces deux équipes, dans un match rugueux (35 fautes) où chaque équipe aura eu des temps forts et des temps faibles.

Le grand match de ce mercredi était donc France-Albanie. Une promenade de santé sur le papier puisque les visiteurs étaient en plus privés de Lorik Cana en défense centrale. Et pourtant, dans un match insipide, il aura fallu attendre la 90ème minute pour voir l’équipe de France marquer par deux fois (Griezmann et Payet). Cruel, là encore, pour l’Albanie qui aura touché le montant droit de Lloris, et véritable avertissement pour l’équipe d’un Didier Deschamps qui avait décidé, avant le coup d’envoi, de repasser en 4-2-3-1 avec Pogba et Griezmann, de qui viendra la lumière, sur le banc.

L’oeil de l’Euro

Puisque le football n’est pas qu’une histoire de résultats, et que les anecdotes et faits de jeu restent ce qui fait la beauté de ce sport, on livre une poignée de choses qu’on a observées. Et on a vu ce mercredi :

  • Vu la performance des joueurs russes, on peut avoir peur pour leur retour au pays (seuls les vrais savent).

  • Un manque d’envie criant, sauf dans les 10 dernières minutes : la Russie est le pire diesel que j’ai jamais vu.
  • Le saviez-vous : Wladimir Weiss, premier buteur de la Slovaquie hier, a débuté sa carrière à Manchester City.
  • Marek Hamsik vient clairement montrer le bout du nez pour le plus beau but de la compétition.
  • Sur le papier, #ROUSUI c’est un peu déséquilibré. Bon ok, avant le match aussi.

  • La belle performance des Roumains qui ont tout donné et résisté aux assauts de la Nati. Dommage d’avoir lâché prise sur l’égalisation de Mehmedi.
  • Granit Xhaka, nouvelle recrue d’Arsenal, est décidément excellent dans cet Euro puisqu’il décroche son deuxième trophée d’homme du match. Précieux dans l’orientation du jeu.
  • A l’inverse, est catastrophique dans cette équipe suisse. Qu’est devenu le joueur percutant du FC Bâle ?
  • Ça fait quand même deux buts sur penalty en deux matchs pour la Roumanie.
  • Si vous ne le connaissez pas déjà, jetez un oeil à Breel Embolo qui joue les jokers de luxe. Il est pisté, entre autres, par United et il a déjà sa chanson.

  • Sérieux, ce France – Albanie, on s’est FAIT CHIER non ?
  • Dédé a donc tenté Coman/Martial. Et comme toi à Football Manager quand ça va pas, tu remets ta formation de base.

  • La délivrance est donc venue d’un centre de Adil Rami. Après avoir vu ça, on peut mourir tranquille.
  • Même le Président était là, et il avait l’air content.

  • Seule satisfaction des 89 premières minutes, Coman a humilié son défenseur sur une roulette MA-GNI-FIQUE. Le mec a dû arrêter le foot après ça.

https://twitter.com/SportExtraHD/status/743170437761409024

  • En tout cas, celui qui se pose comme le vrai patron de cette équipe de France, c’est bien .
  • Bon aller, on a une belle ville quand même pour se consoler de ce match.

Fan inconditionnel de football depuis l'enfance, mon coeur bat pour le Liverpool Football Club. Supporter et non pas spectateur, le beau jeu et le mouillage de maillot sont mes priorités.

... à lire dans Euro 2020

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour