Restons connectés

Pourquoi la coupe de l’UEFA change de nom ?

Europa League

Pourquoi la coupe de l’UEFA change de nom ?

Fini la bonne vieille coupe de l’UEFA austère et dénuée d’intérêt et bonjour à la toute nouvelle coupe d’Europe que tout le monde aura envie de s’arracher, je veux bien sur parler de l’Europa League !

On connait bien le proverbe vulgaire  « tu peins sur de la merde, ben ça reste de la merde! » et bien l’UEFA a décidé de donner un bon coup de peinture sur notre notre petite chouchoute la coupe UEFA en la renommant Europa League dès 2009/10. Tant désiré par les clubs français comme Bordeaux ou Paris qui ont clairement fait comprendre qu’ils ne voulaient pas la jouer, elle est pour certain un tremplin européen voir une vitrine pour le club. Créée en 72 la C3 est tout d’abord et avant tout une coupe d’Europe, et de ce fait un trophée envié par tous les clubs (ou presque tous).

Les sœurs se chamaillent :

2ème plus prestigieuse coupe d’Europe, cette compétition a grandi dans l’ombre de la grande Ligue des Champions et cela a eu raison d’elle. Difficile d’être l’éternel second, difficile de tenir une place légitime sur la scène européenne lorsque les perdants de la Champion’s League sont reversés directement dans les phases finales de la coupe UEFA…Difficile aussi de faire cohabiter 2 coupes d’Europe qui se jouent quasiment simultanément et difficile d’attirer les gens vers cette compétition alors que tout le monde a les yeux rivés sur les participants de la Champion’s League surmédiatisée au grand bonheur de tous. Ce combat fraternel a eu pour conséquence la hausse de la popularité de la LdC et un abandon presque évident de la plupart des dirigeants de clubs qui préfèrent se focaliser sur les compétitions nationales (Championnat, coupes nationales).

Tiens d’ailleurs, la minimalisation de la Coupe UEFA ne viendrait-elle pas aussi d’un acharnement des médias sur sa faible attractivité et sur le fait que la Champion’s League est LA seul coupe d’Europe qui en vaut la peine…à méditer.

Du format A3 au format A4 :

Outre l’envie de revitaliser cette coupe et de lui redonner un peu de légitimité, les instances de l’UEFA ont revu le format de qualification des équipes. Alors par rapport à la Coupe UEFA historique, le premier tour précédant la phase de groupe est supprimé, la phase de groupe passe à un mini-championnat aller-retour de 4 équipes (12 groupes). Ensuite les deux premiers de chaque groupe sont qualifiés pour les seizièmes de finale (rejoints par les huit repêchés de Ligue des Champions).

A noter que sur le plan financier, ce dont je parlais précédemment, l’argent récolté par les droits TV sera distribué dès les seizièmes de finale, et non plus à partir des quarts de finale, Youpi s’écrient à l’unisson les présidents de club.

Cela intervient aussi par le fait que Mr Platini a décidé, en se réveillant après un cauchemar terrible d’ouvrir les compétitions européennes aux petits et moyens pays…[et là gros silence dans l’assemblée]

Pourquoi la coupe de l'UEFA change de nom ?

Vous avez dit rentable ?

Autre point qui petit à petit a participé à la dévalorisation de cette compétition : les recettes, autrement dit les $$.

L’argent c’est le nerf de la guerre, et la coupe UEFA (ohhh Platoche c’est bon je marque « Europa League » maintenant..) n’en rapporte pas tant que ça. Alors pourquoi s’investir sportivement et économiquement dans un projet sportif qui ne vous permet pas d’avoir de retour sur investissement ? Bonne question hein ! Et bien le désintérêt progressif des moyennes écuries européennes vient en partie de là. Petit comparatif et petit rappel des recettes générées par ces 2 coupes d’Europe pour la saison 2006/2007 :

Le dossier complet au format PDF <ici>.

 

Recette pour le club vainqueur

Total des recettes

Coupe UEFA

6 251 500

34 670 000

Champion’s League

32 218 000

579 600 000

Nul besoin de souligner le fait que le fossé financier entre ces 2 coupes est démesuré. Le club victorieux en Champion’s League gagne environ 5,15 fois plus que le gagnant de la Coupe UEFA (sans les droits TV et autres revenus indirects) et plus énorme encore, le total des recettes de la LdC est 16,7 fois supérieur a celui de sa cadette !

Des chiffres qui n’encouragent pas vraiment les clubs à jouer le coup a fond sachant qu’il faut au moins arriver en demi finale pour que le parcours du club soit rentable….maigre consolation.

Crie mon nom !

A croire que les dirigeants de l’UEFA ont bossé extrêmement dur pour pondre cette idée très originale et ce concept « Europa League ». En gros on prend les mêmes et on recommence mais attention c’est plus du tout pareil. A l’image d’un « Chef la recette » et dans le rôle de C. Lignac un Platini qui ne fait pas que préparer les plats, HIP un coup de fourchette pour le nom de la coupe, HOP on touille légèrement les phases de qualification, et on laisse mijoter jusqu’à ce que ça prenne et que ça rougisse délicatement sur le dessus. Raté.

Les détracteurs de la Coupe UEFA pourront s’en donner a cœur joie : changer de nom un chat,  cela restera toujours un chat.

William est un passionné de l’OM. Le terrain est aussi son quotidien puisqu’il joue aussi en compétition. Fin connaisseur des championnats français et espagnol et du foot-business, il essaye d'être au plus proche de l'actu foot jour après jour.

... à lire dans Europa League

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour