Restons connectés

Nous avons assisté à PSG/OL en 1/8ème d’#UWCL

Football féminin

Nous avons assisté à PSG/OL en 1/8ème d’#UWCL

Avant de suivre le classico dimanche, une autre rencontre très importante était au programme pour le PSG, son équipe féminine accueillait celle de l’OL pour un 1/8eme de Finale aller de la Ligue des Champions. Une rencontre entre deux prétendantes aux titres. L’équipe de PKFoot était au Stade Charlety pour assister à cette belle affiche. C’est maintenant l’occasion de revenir sur le match et d’en profiter pour vous parler du football féminin.

Le football féminin en constante évolution

Il est bon de rappeler que le football une langue internationale, et qu’elle figure parmi les plus populaires dans le monde.  Elle est aussi universelle, comme nous témoigne le développement du football féminin en France qui compte de plus en plus de licenciés pour ce sport.

Encore loin de connaître la même popularité que chez notre voisin allemand, on compte tout de même parmi nous une des meilleures formations européennes avec l’Olympique Lyonnais et quelques clubs suédois ou allemands. Un signe encourageant qui devrait continuer à motiver les autres formations françaises à investir dans le football féminin.

L’OL a été longtemps la seule formation à avoir une structure professionnelle. Le paysage du football féminin a commencé à évoluer et a accueilli en 2010 dans l’hexagone, une deuxième équipe professionnelle avec le PSG. L’arrivée de Nasser Al-Khelaïf a permis de développer l’équipe féminine du PSG, comme le témoigne le recrutement galactique en 2012, permettant à l’équipe d’être devenue un sérieux concurrent au niveau européen.

Nous avons assisté à PSG/OL en 1/8ème d'#UWCL

Son engagement ne s’arrête pas là puisque sa présence dans la tribune témoigne sa volonté à développer le paysage parisien sur la scène féminine européenne. Par ailleurs, le spectacle proposé lors de cette rencontrea été riche en intensité et en jeu entre les deux formations et l’incitera peut être à venir plus souvent voir son équipe jouer. Les vingt deux actrices ont été à la hauteur des enjeux de la rencontre. Souvent critiqué pour ne pas produire d’intensité et de jeu, ce football est resté sur un bon rythme soutenu jusqu’à la 90ème minutes, finissant sur un score nul d’un but partout qui fait les affaires des visiteuses.

Enfin, un grand nombre de spectateurs ont fait le déplacement, et à l’œil nu, on peut compter plus de supporters dans ce match que dans le stade Louis II lors d’un match de Monaco.


Pour terminer ce billet, nous nous adressons à vous, lectrice(s), lecteur(s), souhaitez-vous que nous couvrons davantage le football féminin ?

Comme Kagawa, Sylvain sait jouer des deux mains et jongler sur les mots. Il reste aussi "bridé" à sa vision du football.

... à lire dans Football féminin

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Dernier tutoriel

Devenez rédacteur sur le blog foot PKFoot.com
Retour