Restons connectés

PKFoot

Le baromètre de la Ligue des Champions #1 : Griezmann au top, les Bleus au flop

Ligue des Champions

Le baromètre de la Ligue des Champions #1 : Griezmann au top, les Bleus au flop

La Ligue des Champions est la plus prestigieuse des scènes européennes. Les meilleurs équipes du Vieux Continent se livrent chaque année un combat homérique pour arracher le Graal. Chaque journée apporte son lot de bonnes surprises et de déceptions. Voici pour vous le baromètre de la Ligue de champions.

Le top 3

  1. Griezmann est décidément un joueur à part. Le Français a offert la victoire à l’Atletico Madrid sur la pelouse de Galatasaray (0-2) en inscrivant un doublé qui avait l’air facile. Mais si le numéro 7 se retrouve toujours seul à la réception de la balle, c’est bien parce qu’il se déplace parfaitement entre les défenseurs. Perfectionniste, il a préféré mettre en avant son occasion manquée dans les dernières minutes, où il frappe sans voir que Torres était démarqué, plutôt que ses réalisations #champion https://twitter.com/TheFutbolheadz/status/643867965910335490
  2. Si Shaw et Rafinha sont sortis sur civière, la réaction du Philips Stadion et du Stadio Olimpico aura été exemplaire, et saura faire taire les nombreux détracteurs du football. Le Mancunien et le Barcelonais ont eu droit à des applaudissements nourris des fans eindhovenois et romains #fairplay
  3. Le match entre le FC Valence et le Zenith Saint-Pétersbourg n’était sans doute pas le plus attendu de cette 1ere journée, mais il aura été particulièrement spectaculaire (2-3). Menés de 2 buts, les locaux sont revenus au score, avant de craquer à nouveau. Du jeu vers l’avant de la part des 2 équipes, un football ouvert et enjoué, de beaux buts : tous les ingrédients d’une belle soirée européenne étaient réunis #footballplaisir https://twitter.com/sayoaluko/status/644239743039971328

Le flop 3

  1. C’est l’attentat de la 1ere journée. Lancé dans la surface, Shaw a vu Moreno lui couper son élan d’un tacle dangereux car absolument pas maitrisé. S’il est difficile d’accuser le Mexicain de violence volontaire, le résultat est le même pour le latéral anglais, victime d’une double fracture de la jambe droite, et opéré dans la foulée. Le reste de sa saison est déjà très compromis… #cartonrouge https://twitter.com/MUFC_Malaysia/status/644351056676126720
  2. Der Stegen n’est pas Neuer. Tout le monde le sait, le principal intéressé devrait peut-être en prendre conscience. L’Allemand a déjà encaissé son second but de la saison à plus de 40 mètres de distance. Après Bilbao, c’est Rome qui lui a fait payer son mauvais placement. Florenzi, excentré à plus de 55 mètres des buts adverses, a pleinement exploité la nonchalance du portier catalan, beaucoup trop avancé, pour marquer le but de cette 1ere journée. Dans l’histoire, c’est le Barça, largement dominateur, qui laisse filer 2 points (1-1) #boulette https://twitter.com/NYCFCForums/status/644228945819365377
  3. Si Griezmann a brillé, on ne peut pas en dire autant des autres attaquants français. Certes, Benzema et Gameiro ont marqué (sur penalty pour le second). Mais le premier a tiré au dessus alors que le but adverse était vide, et le second a envoyé un penalty sur la barre. Surtout, ils ont raté de nombreuses occasions franches. Ils ont néanmoins réussi à trouver le chemin des filets, ce qui n’a pas été le cas de tout le monde. Malgré de nombreuses opportunités, Lacazette n’a pas marqué pour l’OL, sur la pelouse de La Gantoise, même si l’arbitre lui refuse une réalisation qui semblait valable. Pire encore, il a raté le penalty de la gagne dans les dernières minutes. Giroud n’a pas pu se permettre ce luxe, puisqu’il a été exclu dès la première période… #Euro2016

Amoureux du beau jeu, je suis un épicurien qui cherche avant tout à voir de beaux moments de football. Mon avis n’engage que moi.

... à lire dans Ligue des Champions

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour