Restons connectés

PKFoot

Le baromètre de la Ligue des Champions #6 : les Français efficaces, United sort par la petite porte

Ligue des Champions

Le baromètre de la Ligue des Champions #6 : les Français efficaces, United sort par la petite porte

La Ligue des Champions est la plus prestigieuse des scènes européennes. Les meilleurs équipe du Vieux Continent se livrent chaque année un combat homérique pour arracher le Graal. Chaque journée apporte son lot de bonnes surprises et de déceptions. Voici pour vous le baromètre de la Ligue de champions.

Le top 3

Lacazette, Martial, Benzema et Giroud comptabilisent 8 buts lors de cette ultime journée du premier tour de la Ligue des champions. Mis à part Griezmann, tous les attaquants français ont marqué, avec une mention spéciale pour les deux derniers cités, auteurs d’un triplé chacun. Inutile de tirer des conclusions, mais puisqu’on souligne quand ça va mal, autant le faire quand ça va bien #cocorico

La Liga se porte à merveille, merci pour elle. Avec 3 qualifiés – et tous en tête de leur groupe – pour les huitièmes de finale et deux équipes renversées en Ligue Europa, l’Espagne présente le meilleur bilan de ce premier tour. Et aurait pu matérialiser cela par 12 points pris sur cette journée sans le match nul concédé par les cancres de Barcelone. Bon, on ironise bien sûr, mais le football espagnol va bien, merci pour lui #campeones

Si l’ennui a accompagné les habitants de Manchester le week-end dernier, qu’on soit pour City ou United, ce n’était pas le cas cette semaine. Les Skyblues se sont qualifiés avec brio, notamment grâce à l’activité de Sterling, qui a été sublime face à Gladbach. Les Red Devils, éliminés et reversés en Ligue Europa, ont paradoxalement offert à leurs fans qui ont fait le déplacement leur plus belle prestation de la saison. Enfin, on a eu de l’émotion, de l’envie, une volonté d’aller de l’avant et, chose qui parait futile mais qui était ô combien cher à Sir Alex Ferguson : du divertissement. Bravo à Wolfsburg qui a montré des nerfs solides en marquant à 2 reprises moins de 5 minutes après avoir concédé un but #spectacle

Le flop 3

On n’est pas plus fans de la Bundesliga que d’un autre championnat, mais quel dommage de ne pas voir Gladbach et Leverkusen en huitièmes de finale. Les premiers ne seront même pas repêchés en Ligue Europa, la faute à un groupe de la mort où l’expérience de ses concurrents a primé. Les seconds forment une des équipes les plus attractives et imprévisibles d’Europe, avec des hauts et des bas, mais toujours du panache. On sait d’avance que tout le monde ne peut pas se qualifier, mais on aurait aimé voir Valence (enfin surtout ) et Porto aller plus loin, les Portugais terminant troisième de leur groupe malgré un total de 10 points #élimination

On n’attendait pas d’eux qu’ils remportent la compétition, mais c’est forcément une déception pour le Maccabi Tel Aviv d’afficher un bilan de 6 défaites en 6 matches. L’OM, qui a vécu pareille mésaventure, se sent probablement moins seul #zéropointé

Même si le dernier match a fait frissonner un public qui n’avait pas ressenti ça depuis bien longtemps, le constat est cruel pour Manchester United, seul grand club d’Europe à ne pas se trouver au rendez-vous des huitièmes de finale. Si les Red Devils ont au moins le mérite de participer, contrairement aux deux clubs milanais ou à l’Ajax Amsterdam et l’ennemi Liverpool, cela fait tout de même tâche dans l’histoire de cette institution pourtant si brillante habituellement sur la scène européenne. Malicieux, Pellegrini déclarera même que le niveau des huitièmes des finales était particulièrement élevé puisque « tous les gros étaient présents ». Van Gaal est plus que jamais sur la selette #déchéance

Amoureux du beau jeu, je suis un épicurien qui cherche avant tout à voir de beaux moments de football. Mon avis n’engage que moi.

... à lire dans Ligue des Champions

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour