Restons connectés

Le baromètre de la Ligue des champions #5 : le Barça et le Bayern flambent, Lyon éliminé

Ligue des Champions Atletico MadridOlympique LyonnaisParis Saint-Germain

Le baromètre de la Ligue des champions #5 : le Barça et le Bayern flambent, Lyon éliminé

La Ligue des champions est la plus prestigieuse des scènes européennes. Les meilleurs équipes du Vieux Continent se livrent un combat homérique pour arracher le Graal. Chaque journée apporte son lot de bonnes surprises et de déceptions. Voici pour vous le baromètre de la Ligue de champions.

Le top 3

Impressionnant samedi, le FC Barcelone a de nouveau donné une leçon à son adversaire, à savoir l’AS Rome. Les Catalans ont récité un football proche de la perfection, notamment sur le second but, où Messi conclue magnifiquement un mouvement collectif à une touche de balle. Sur le troisième but, Suarez, par ailleurs auteur d’un doublé, signe encore une finition dont il a le secret, avec sa gestuelle si particulière et reconnaissable. Même s’il n’a pas marqué, Neymar n’en a pas été discret pour autant, signant un contrôle merveilleux sur le cinquième but. Ter Stegen se permettra même de repousser un penalty, même s’il doit s’incliner sur l’ultime tête de Dzeko. 6-1 : jeu, set et match #favori

Le Bayern Munich n’a pas laissé la moindre lueur d’espoir aux joueurs de l’Olympiakos (4-0). Comme toujours, c’est la boulimie offensive des Bavarois qui interpelle : tout le monde attaque dans tous les sens. Ainsi, lorsque Coman rate sa frappe, cela se transforme, comme en championnat, en passe décisive pour Lewandowski, ou en avant-dernière passe sur le but de Müller. Le Français finira aussi par marquer. Et dire que l’ogre munichois a joué en infériorité pendant 40 minutes… #domination

Tout ce que fait Griezmann sur le terrain a un sens !

Tout ce qu’il fait sur le terrain a un sens. Auteur d’un doublé, Griezmann a offert à l’Atlético Madrid une victoire précieuse face à Galatasaray (2-0) en faisant parler tout ce qui le caractérise : des déplacements pertinents, un sens du jeu et du but remarquable, et une justesse dans le dernier geste en constante amélioration. Le Français, sorti à la 67e minute, a mérité son ovation. Cerise sur le gâteau en interview d’après match : il préfère rappeler ses ratés du week-end dernier que de fanfaronner #champion

Le flop 3

Lorsqu’on souhaite se qualifier pour les huitièmes de finale, on ne peut décemment pas perdre à domicile face à La Gantoise… surtout lorsqu’on a ouvert le score. Comme d’habitude cette saison, l’OL a déçu sur la scène européenne, concédant une défaite à l’ultime seconde de jeu, sur une action confuse, qui témoigne du manque de sérénité lyonnaise. Il est fort probable que l’histoire eut été tout autre avec Fékir, mais on ne peut pas se servir de l’absence du dynamiteur rhodanien pour expliquer cette campagne chaotique de bout en bout. La Ligue 1 va perdre un représentant sur la plus belle scène du Vieux Continent, mais mérite-t-elle vraiment d’avoir 2 places et demie quand on voit ce qu’a produit le dauphin du PSG l’an dernier ? #élimination

Il n’est pas le seul responsable de cette défaite, concédée face à un Zenith Saint-Petersbourg surprenant (0-2). Sa défense a été catastrophique, mais comment un joueur légendaire comme Casillas peut-il faire une telle faute de main ? Le gardien du FC Porto s’est tristement distingué sur le second but, donnant du grain à moudre de ces détracteurs, même si sa bourde est moins flagrante que celle de Leno, qui tient la palme de cette 5e journée de C1 avec le Bayer Leverkusen #erreur

Contrairement à leurs homologues londoniens, qui ont été flamboyants, les clubs de Manchester n’ont pas su répondre présents lors de cette avant-dernière journée. City a subi la loi de la Juventus, avec une courte mais logique défaite (1-0) tant la Vieille Dame aurait pu gagner plus largement. Otamendi se fait salement bouger par Mandzukic sur l’unique réalisation de la rencontre. United n’a pas réussi à mettre en danger le PSV Eindhoven, dans un Old Trafford qui n’a pas rêvé ce mercredi #déception

Amoureux du beau jeu, je suis un épicurien qui cherche avant tout à voir de beaux moments de football. Mon avis n’engage que moi, je vous invite donc à me donner votre opinion.

... à lire dans Ligue des Champions

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Dernier tutoriel

Devenez rédacteur sur le blog foot PKFoot.com
Retour