Restons connectés

PKFoot

Le baromètre de la Ligue des Champions #7 : Cavani décisif, Draxler époustouflant

Ligue des Champions

Le baromètre de la Ligue des Champions #7 : Cavani décisif, Draxler époustouflant

Comme ce week-end, on s’émerveille des prouesses de Draxler, enfin redevenu le crack annoncé il y a quelques saisons. On salue aussi la performance de Courtois malgré la défaite, avant de se poser des questions sur cette défense du Real Madrid, malgré des cages restées inviolées face à la Roma.

Le top 3

Critiqué pour une maladresse criante, Cavani a répondu de la meilleure des manières en inscrivant le but de la victoire face à Chelsea (2-1). L’Uruguayen, entré en jeu à la place de Lucas, a merveilleusement rempli son rôle. Les grandes équipes se doivent d’avoir des remplaçants de talent, c’est le cas pour le PSG au niveau offensif. Pas sûr néanmoins que le Matador accepte cette situation très longtemps #joker

S’il est légèrement fautif sur le but de Cavani, Courtois a réalisé un excellent match face au PSG. Le gardien de 23 ans fait déjà partie des meilleurs mondiaux à son poste, comme en atteste le fait qu’il ait détrôné l’immense Cech à Chelsea. Dommage pour lui : son équipe, dominée, n’a pas su profiter de ses nombreuses parades pour l’emporter #muraille

Déjà très en jambes ce week-end, Draxler a de nouveau régalé les fans de Wolfsburg. Le jeune champion du monde a inscrit un fabuleux doublé. Sur le premier, sa dextérité sur sa prise de balle et sur son accélération est impressionnante. Sur le second, il fait parler son opportunisme pour chiper le ballon, avant d’enchainer petit pont et balle piquée. Après 2 saisons difficiles, le crack revit, et c’est tant mieux #artiste

Le flop 3

La défense du Real Madrid a été un peu inquiétante, malgré une clean sheet sur la pelouse de la Roma (0-2). A de trop nombreuses reprises, El Shaarawy et Salah ont réussi à semer la zizanie. Certes, ce sont deux joueurs très mobiles, mais ce ne sont pas non plus des furioclasse. Heureusement pour la Maison Blanche, l’agitateur Gervinho est parti en Chine. Les bonnes statistiques défensives de l’équipe depuis la prise en main de Zidane ne doivent pas agir en trompe-l’œil, car il y a de réels progrès à faire à ce niveau. Qu’est-ce que ça donnerait face à un duo Robben-Costa en pleine forme ? #lacune

On le sait, le football est un sport trop versatile pour tirer des conclusions avant le coup de sifflet final. Wolfsburg, parfait pendant une heure, l’a sans doute oublié, en encaissant 2 buts en fin de match. Certes, les Allemands restent en ballotage très favorable, mais ils auraient pu tuer tout suspense dès le match aller. Le Zenith a connu une fin de mach plus douloureuse encore, car ce but encaissé dans les arrêts de jeu rend leur tâche autrement plus ardue face à une équipe de Benfica solide #finish

Si le public va retenir le bijou de Ronaldo, dans un style « so 2008 », le but de Jesé n’est pas mal du tout. Il faut dire qu’il a bien été aidé par le comportement étrange de Digne, qui ne l’a pas attaqué de toute l’action, laissant à l’Espagnol le soin de monter la balle depuis la ligne médiane ! Enfant, on nous apprend qu’il ne faut pas se jeter, sous peine de se faire éliminer. Cela n’implique pas de laisser non plus agir complètement son adversaire à sa guise#erreur

Amoureux du beau jeu, je suis un épicurien qui cherche avant tout à voir de beaux moments de football. Mon avis n’engage que moi.

... à lire dans Ligue des Champions

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour