Restons connectés

Ligue des Champions #8 : Monaco peut y croire, Gameiro énorme

Ligue des Champions

Ligue des Champions #8 : Monaco peut y croire, Gameiro énorme

Encore un match époustouflant pour un représentant français, même si contrairement au PSG, l’ASM ne peut repartir avec le sourire. Qu’importe, les spectateurs se sont régalés, tout comme les fans de Gameiro, énorme cette semaine. Et surtout, quand il tire un penalty, lui y met un maximum de conviction !

Le top 3

Il y a des matchs où la folie l’emporte sur la logique, et où toute analyse passe bien après le plaisir hédoniste d’apprécier le spectacle. La confrontation entre Manchester City et Monaco (5-3) entre pleinement dans ce cadre. Et si on est déçus pour les Monégasques, on a été tenu en haleine par ce formidable scénario, ces duels magnifiques partout sur la pelouse, et cette intensité pendant tout le match. Après le Bayern Munich-Juventus de l’an dernier, c’est peut-être un nouveau huitième de finale de C1 qui se révèlera être le match le plus fou de l’année #folie

Loin d’être le joueur le plus raffiné techniquement, Gameiro a pourtant réalisé un match plein sur la pelouse du Bayer Leverkusen, combinant à son habituelle mobilité une clairvoyance assez étonnante. Lucide comme jamais pour offrir à Griezmann un but, il obtient et convertit ensuite un penalty. Ce mardi, l’ancien buteur de Lorient a eu tout bon #champion

Brillant à la Fiorentina, Jovetic s’est perdu à Manchester City. Si ses débuts étaient parfaits à l’Inter Milan, il y a perdu sa place. Heureusement, son arrivée à Séville est pour le moment très encourageante, et on en a eu la confirmation face à Leicester. Le Monténégrin signe notamment un beau numéro d’équilibriste avant d’offrir le but à Correa #talent

Le flop 3

S’il voulait convaincre Deschamps de son potentiel international, c’est raté. Alors évidemment, Sané n’est pas n’importe qui, lui qu’on avait déjà élu révélation de Bundesliga il y a 2 saisons. Mais tout de même : Sidibé a pris l’eau pendant tout le match, et se montre également coupable sur le second but d’Aguero, où son marquage est tout simplement insignifiant. Contrairement à Subasic, le latéral français n’a pas fait qu’une erreur dans ce match, même s’il serait malhonnête d’en faire le seul responsable de la déroute tardive de l’ASM #lacunes

Il n’a fallu qu’une poignée de minutes pour que Telles ne réussisse à récolter 2 cartons jaunes, synonymes d’expulsion. Alors certains diront que Lichtsteiner joue bien le coup, puisqu’il met lui-même son corps en opposition pour optimiser le manque de maitrise de Telles, mais cela ne change rien au fait que quand on est déjà averti, on ne se jette pas bêtement ainsi. Pire encore, sa sortie a forcé son coach à faire un sacrifice, en sortant un garçon talentueux comme André Silva #boulet

On sait que l’exercice du penalty n’est pas si facile qu’il n’y parait. Néanmoins, parfaitement exécuté, un tir au but est simplement inarrêtables pour un humain. Or, les tentatives de Falcao et Correa étaient tout sauf réussies, avec des frappes de poussin facilement captées par Caballero et Schmeichel. Même s’ils ont marqué dans le jeu, ils ont clairement manqué de conviction sur ce coup #raté

Amoureux du beau jeu, je suis un épicurien qui cherche avant tout à voir de beaux moments de football. Mon avis n’engage que moi.

... à lire dans Ligue des Champions

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour