Restons connectés

Ligue des Champions #11 : Monaco l’a fait, Ronaldo et Marcelo monstrueux

Ligue des Champions

Ligue des Champions #11 : Monaco l’a fait, Ronaldo et Marcelo monstrueux

Si Leicester a vu son rêve prendre fin, celui de Monaco ne fait que commencer. L’ASM s’invite dans le dernier carré, où d’autres comme le Real Madrid ont leurs habitudes. Il faut dire que c’est toujours plus facile quand on a un joueur capable de marquer sur des demi-occasions…

Le top 3

Ses détracteurs diront qu’il profite du travail de , qu’il marque en position de hors-jeu, ou que le Bayern Munich était en infériorité numérique. Certes, mais comment ne pas reconnaitre le talent à la finition de Ronaldo, auteur d’un triplé qui fait écho à son doublé du match aller ? Le Portugais a crucifié le Bayern Munich, et donné encore plus d’arguments à ceux qui veulent le voir finir sa carrière en position d’avant-centre #buteur

On dit qu’il attaque mieux qu’il ne défend ? Encore heureux, car Marcelo serait clairement injouable si son apport défensif était aussi important que son apport offensif. Le latéral brésilien a fait vivre un calvaire au Bayern. S’il a parfois été dépassé par Robben – comme tout défenseur lui faisant face – il a surtout été impressionnant balle aux pieds. Le public aime lui attribuer une technique de numéro 10. Il a prouvé que ce n’était pas qu’une réputation #prodige

On le sait, il ne faut pas s’enflammer sur de jeunes joueurs, les promesses d’aujourd’hui ne garantissant pas des lendemains qui chantent. Mais comment ne pas s’enthousiasmer avec l’ASM et son trio Mendy-Lemar-Mbappé, impériaux ce mercredi face à Dortmund ? Le volume de jeu du premier, l’intelligence dans les déplacements du second, et le talent pur du troisième nous incitent forcément à rêver plus grand #cocorico

Le flop 3

Sur l’ouverture du score de Saul, il y a 2 joueurs de l’Atlético Madrid dans la surface, contre 6 joueurs de Leicester. Partant de ce simple constat arithmétique, on peut légitimement se demander comment l’Espagnol peut être aussi seul à la retombée du ballon. Fuchs et Benalouane, les 2 adversaires le plus proches, ne le gênent aucunement pour placer sa tête et battre Schmeichel #oubli

Mine de rien, c’est la seconde année consécutive que le FC Barcelone tombe en quarts de finale de la Ligue des Champions. Perdre face à une autre équipe du top 5 européen (Juventus, Real Madrid, Bayern Munich, Atlético Madrid et donc Barça) n’a rien de honteux, mais cela fait quand même bizarre quand on compte de telles étoiles devant. Même Messi a manqué de précision à plusieurs reprises dans le dernier geste. Cette élimination sonne comme la défaite face à une formation plus forte car mieux équilibrée #échec

On ne veut pas enlever de mérite à cette formidable équipe monégasque, qui représentera la Ligue 1 dans le dernier carré. Mais on aurait aimé voir une confrontation dans de meilleures conditions entre Dortmund et l’ASM, qui sont 2 des équipes les plus excitantes d’Europe. Le contexte allemand difficile suite aux attaques du bus n’explique pas tout, mais il convient de ne pas le minimiser #gâchis

Amoureux du beau jeu, je suis un épicurien qui cherche avant tout à voir de beaux moments de football. Mon avis n’engage que moi, je vous invite donc à me donner votre opinion.

... à lire dans Ligue des Champions

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Dernier tutoriel

Devenez rédacteur sur le blog foot PKFoot.com
Retour