Restons connectés

Récap’ Ligue des Champions #2 : le PSG frappe fort, Chelsea s’impose à Madrid

Ligue des Champions

Récap’ Ligue des Champions #2 : le PSG frappe fort, Chelsea s’impose à Madrid

La seconde journée de Ligue des champions est marquée par la lourde défaite subie par le Bayern Munich sur la pelouse du PSG. Pas de quoi impressionner Ronaldo, qui explose tous les records.

Dans l’ombre, les prétendants font leur bonhomme de chemin, malgré les chutes de Monaco, Leipzig ou du Benfica. Enfin, on fantasme une course entre Mbappé et Oberlin.

Le top 3

Parfois critiqué pour un apport dans le jeu qui décline, Ronaldo a montré que moins d’implication dans la construction lui permettait de s’appliquer d’avantage dans ce qu’il fait de mieux : marquer. Sur la pelouse de Dortmund, le Portugais a inscrit un doublé pied gauche-pied droit qui offre une victoire précieuse au Real Madrid. #killer

Le PSG a battu le Bayern Munich en se réinventant : sans avoir la possession du ballon, mais en plaçant des attaques rapides létales. Bien aidés par la lenteur de la défense bavaroise, ou plutôt par la vitesse de Neymar et surtout Mbappé, les Parisiens frappent un grand coup. Alors oui, l’OL s’imposait face au Real Madrid à l’époque, sans gagner la compétition au final, et le PSG lui-même a montré l’an dernier face au FC Barcelone que la vérité d’un match n’était pas absolue… Mais ce résultat résonne quand même très fort sur toute l’Europe. #annonce

C’est une énorme victoire que Chelsea est allée chercher dans la nouvelle enceinte de l’Atlético Madrid. Conquérants d’entrée, avec un duo Hazard-Morata qui se trouve bien, les Blues ont renversé la vapeur après que Griezmann ait ouvert le score sur penalty. Comme un symbole pour un groupe qui semble uni derrière son coach, malgré un conflit avec Diego Costa qui aurait pu diviser le vestiaire, c’est le remplaçant Batshuayi qui marque dans le money time. #performance

Mais aussi : le sang froid de Kane face à Nicosie, et Ben Yedder face à Maribor, l’enchainement magnifique de Dzeko avec la Roma, la blague du coéquipier d’Insigne qui lui donne un autre maillot que celui de Milik pour son hommage, le trio d’attaque sexy-chocolat de Naples, les pas de danse de Sané face au Shakthar, la tribalista de Quaresma sur le second but de Besiktas, la grosse activité de Keita dans l’entrejeu de Leipzig, l’excellente entrée d’Higuain qui transforme la Juve face à l’Olympiakos, l’efficacité de Lukaku, et le talent fou de Martial.

Le flop 3

L’AS Monaco, qui ne s’est procuré que 2 occasions via Falcao, a oublié de défendre face au FC Porto. Statique, l’arrière-garde du champion de France a laissé le pauvre Benaglio livré à lui-même. Auteur de parades spectaculaires, y compris sur les 1er et dernier but encaissé par son équipe, le Suisse est le seul à ne pas avoir à rougir de sa prestation #raclée

Liverpool n’a pas été mauvais sur la pelouse du Spartak, mais il est dommage pour les Reds de concéder un match nul face à un adversaire inférieur. Se procurer occasion sur occasion est bon signe, mais être aussi peu capable d’être décisif est un problème : quand d’autres ont Ronaldo, Kane, Lukaku ou Cavani, où est le buteur qui doit faire vibrer le Kop ? #manque

On ne s’attendait pas à ce qu’il gagne la compétition, mais le Benfica reste un habitué de la Ligue des champions. Face au FC Bâle, on aurait plutôt eu l’impression de voir une formation inexpérimentée, voire naïve. Les Portugais ont été extrêmement décevants dans l’engagement, comme timorés, alors que l’ouragan Oberlin ne s’est pas privé pour s’amuser. On avait parfois l’impression que les autres étaient au ralenti à côté de lui #faiblesse

Mais aussi : la perte de balle inutile de Gonalons qui fait espérer Qarabag, le penalty raté d’Agüero qui avait l’occasion de devenir le meilleur buteur de l’histoire de Manchester City, la timidité de Leipzig face au Besiktas, les oublis défensifs d’Anderlecht, la finition du Barça qui pouvait marquer 4 ou 5 fois face au Sporting, la défense du CSKA et du pauvre Akinfeev, auteur de bons arrêts mais qui n’a pas réussi à garder sa cage inviolée lors des… 40 derniers matches disputés en C1.

Les tweets

Amoureux du beau jeu, je suis un épicurien qui cherche avant tout à voir de beaux moments de football. Mon avis n’engage que moi, je vous invite donc à me donner votre opinion.

... à lire dans Ligue des Champions

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Dernier tutoriel

Devenez rédacteur sur le blog foot PKFoot.com
Retour