Restons connectés

Récap Ligue des champions #7 : Paris pas encore grand, Tottenham surprenant

Ligue des Champions Liverpool FCManchester CityReal Madrid CFTottenham Hotspur

Récap Ligue des champions #7 : Paris pas encore grand, Tottenham surprenant

Le cercle très fermé des grands d’Europe se voit bousculer par une jeune formation insouciante. Et contrairement à ce qu’on pouvait penser, il ne s’agit pas encore du PSG…

Ces dernières années, les habitués des quarts de finale et quasi exclusifs membres du dernier carré, demeurent les mêmes : Real Madrid, FC Barcelone, Atlético Madrid, Juventus Turin et Bayern Munich. Lorsque certaines de ces équipes n’arrivaient pas dans le top 8 ou le Final 4, c’est tout simplement parce qu’elles s’affrontaient entre elles avant. Si certains opportunistes se frayaient parfois un chemin, comme Manchester City (amené à intégrer ce club fermé, probablement à la place de l’Atlético) et Monaco, cela ressemblait plus à un accident de parcours qu’à une nouvelle tendance.

Ce club très fermé, le PSG souhaite y entrer, presque désespérément. Mais le choc face au Real Madrid, pourtant convaincant dans le contenu, semble l’en éloigner. Oui, le PSG a bien joué, méritait sans doute mieux, mais le Real Madrid a su faire preuve d’un réalisme incroyable en deux minutes, transformant en bon résultat un match nul qui aurait pu être délicat. Pourtant, les Parisiens ont fait jeu égal avec les Madrilènes, sans être aussi efficaces. Ronaldo, pas toujours juste, a pourtant réussi à inscrire un doublé salvateur.

A contrario, Tottenham a bousculé, au moins lors de ce match aller à Turin, une Vieille Dame bien moins fringante que prévu. Higuain, auteur d’un doublé, réalise un match que vont aimer ses détracteurs, en ratant la balle du 3-0 à la demi-heure de jeu, et en envoyant le penalty du 3-1 sur la barre de Lloris. La seconde période fera naître des regrets chez les Spurs, bouleversants. Car oui, Tottenham a montré suffisamment de belles choses dans le jeu pour qu’on puisse dire que la victoire était méritée. Dembélé et Eriksen, pour ne citer qu’eux, ne sont jamais considérés comme des références. Mais qu’ils sont beaux à voir jouer…

Pour Manchester City et Liverpool, ce débat ne se pose pas encore. Les Citizens ont été largement supérieurs aux joueurs du FC Bâle, tuant assez logiquement tout suspense avant le match retour. Bernardo Silva, qu’on a connu si beau à Monaco, a rappelé quel joueur élégant il pouvait être, même au plus haut niveau, au sein d’une équipe qui vise la victoire en Ligue des champions. Les Reds ont également réussi leur match, face à un FC Porto méconnaissable. Salah s’est bien amusé, mais il doit se douter, comme nous, que ce huitième de finale n’est pas encore un réel examen d’entrée dans le cercle des plus grands.

(c) Crédits image à la Une : AFP

Amoureux du beau jeu, je suis un épicurien qui cherche avant tout à voir de beaux moments de football. Mon avis n’engage que moi.

... à lire dans Ligue des Champions

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Devenez rédacteur sur le blog foot PKFoot.com
Retour