Restons connectés

Le baromètre de la Ligue des Champions #13 : boire de tout son Saul

Ligue des Champions Atletico MadridBayern MunichManchester CityReal Madrid CF

Le baromètre de la Ligue des Champions #13 : boire de tout son Saul

Les demi-finales aller de la Ligue des Champions auront été largement embellies par l’exploit individuel de Saul, le joueur qui a le plus progressé de l’année en Espagne, voire en Europe. Le Real Madrid a lui bafouillé en attaque sur la pelouse du novice Manchester City.

Le top 3

Guardiola comptait sans doute faire souffrir l’arrière-garde madrilène en alignant Coman, dont la vitesse fait souvent des ravages. Mais le technicien espagnol n’avait sans doute pas prévu le match de patron de . Le Brésilien a tout complètement muselé son adversaire direct, et s’est également permis de belles remontées de balle. Dommage pour lui, Marcelo est un tel joueur qu’il lui sera difficile de devenir titulaire en sélection. Mais quel match défensivement. Au même poste, Clichy a été très bon avec City la veille #gauchecaviar

Joe Hart l’empêche de devenir le héros du match. Mais à défaut d’avoir inscrit cet unique but qui aurait permis au Real Madrid de mettre un pied en finale, Pepe a réalisé une partie héroïque, réduisant à néant les tentatives d’Agüero d’exister. C’est tout sauf anecdotique, quand on sait à quel point le Kun a l’habitude de marquer à domicile #solide

Comment ne pas citer Saul ? Le jeune milieu espagnol a réalisé un véritable exploit pour marquer l’unique et si précieux but de la rencontre entre l’Atlético Madrid et le Bayer Munich (1-0). Déjà auteur d’un amour d’extérieur du pied pour offrir à Griezmann l’ouverture du score face au FC Barcelone au tour précédent, le Colchonero a réussi à faire encore mieux #prouesse

Le flop 3

Finalement, Manchester City et le Real Madrid se ressemblent dans leur approche. Ces 2 équipes serrent le jeu derrière, et comptent sur une inspiration d’un des 3 ou 4 de devant pour faire la différence. Mais on peut s’appeler Bale, De Bruyne ou Agüero, on ne peut rien faire sans le soutien d’une équipe. Le manque d’animation offensive qui touche ces 2 formations reste énigmatique quand on voit le talent des effectifs, et les nombreuses possibilités qu’ils pourraient offrir #gâchis

On sait qu’aucune équipe ne souhaite se mettre en danger avant le match retour, toujours plus spectaculaire l’aller. Mais on pouvait s’attendre à d’avantage de spectacle lors de ces 2 confrontations. 30 minutes un peu plus rythmées pour finir le mardi, et un match finalement assez fermé bien qu’intense le mercredi, c’est assez maigre quand on y pense #enjeu

Silva et Benzema obligés de sortir, c’est sans doute la plus mauvaise nouvelle possible pour leurs équipes respectives, tant ces 2 joueurs sont des éléments prépondérants quand il s’agit de fluidifier le jeu des Mancuniens et Madrilènes. Déjà orphelin de Ronaldo, Bale a essayé de se démultiplier, sans succès, puisque peu soutenu. On aurait aimé voir Zidane faire rentrer Isco plus tôt, et laisser sa chance à James. Tant de talent sur le banc, on ne peut s’empêcher en tant que fan de football de trouver ça dommage #réserve

Amoureux du beau jeu, je suis un épicurien qui cherche avant tout à voir de beaux moments de football. Mon avis n’engage que moi, je vous invite donc à me donner votre opinion.

... à lire dans Ligue des Champions

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Dernier tutoriel

Devenez rédacteur sur le blog foot PKFoot.com
Retour