Restons connectés

Allemagne/France : les Bleus restent sérieux

Ligue des Nations

Allemagne/France : les Bleus restent sérieux

Si on ne comprend toujours pas l’intérêt de cette Ligue des Nations, on a tout de même assisté à la rentrée des Bleus. Avec quelques enseignements.

Tout le monde vous le dira, il suffit de regarder la presse spécialisée ce matin : dans ce match relativement terne, on peut se réjouir du grand match d’Areola dans les cages françaises. Le Parisien, qui honorait sa première sélection, a sans doute rassuré tout le monde au sujet de la succession de Lloris, indéboulonnable pour le moment, mais pas éternel.

Sur la frappe de Reus qui lui arrive relativement dessus, et sur le centre-tir de Müller, l’aspect spectaculaire de ses interventions a impressionné plus que de raison le spectateur lambda. Si on met de côté la pression d’une première sélection (n’est-ce pas Sébastien Frey?), ces arrêts n’étaient pas si compliqués techniquement. En revanche, ses interventions face à Hummels, avec un ballon qui arrive très vite, et surtout sur la tête de Ginter, ne sont clairement pas accessibles à un gardien juste bon en Ligue 1.

Le rôle d’un gardien est difficile à évaluer, puisqu’on a tendance à la résumer à ce qu’il fait sur sa ligne. Le football moderne implique d’autres paramètres. Légèrement fragile balle aux pieds, dans la mesure où il ne voulait surtout pas prendre de risque inconsidéré, Areola s’est montré autoritaire dans la surface, profitant de son envergure pour régner dans les airs. Son baptême en équipe de France est réussi, et c’est la nouvelle la plus réjouissante de la soirée.

Ce qu’on a vu

  • Rüdiger a essuyé salement ses crampons sur la gorge de Pavard, sans prendre de carton, sans que l’arbitre ne siffle. Normal.
  • Kroos se montre toujours soyeux balle aux pieds.
  • Kanté a joué avec le frein à main en première période… avant de redevenir N’Golo en seconde.
  • Neuer retrouve peu à peu son niveau de cyborg. Espérons qu’il ne soit pas trop blessé cette saison.
  • Même lorsqu’il a été peu trouvé, Mbappé a réussi, sur son peu de ballons, a prouvé qu’il avait un truc spécial. S’il se met même à tirer les coups francs…
  • Griezmann est toujours aussi précieux pour la remontée de balle, mais qu’est-ce qu’on aimerait le voir plus haut sur le terrain.
  • Maladroit, coupant quelques actions par gourmandise, Giroud a donné à manger à ses détracteurs.
  • On dit que Pavard prend l’eau, mais il s’est coltiné, lors de ces 3 derniers matches en Bleu, Hazard, Perisic, puis Werner. Pas de chance.

  • Même s’il retrouve un peu de couleurs avec le Bayern, Müller continue à errer en sélection. Cela fait plus de 3 ans qu’il n’a pas fait de gros match en équipe d’Allemagne.
  • Dembélé a beaucoup de potentiel, mais pour l’instant, il ne montre pas grand-chose en sélection, si ce n’est sa capacité à faire les mauvais choix. Pendant ce temps, Thauvin et Lemar le regardent jouer…

Amoureux du beau jeu, je suis un épicurien qui cherche avant tout à voir de beaux moments de football. Mon avis n’engage que moi.

... à lire dans Ligue des Nations

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour