Restons connectés

Pourquoi Chelsea est sur un nuage ?

Angleterre

Pourquoi Chelsea est sur un nuage ?

Duel entre 2 demi-finalistes  de la Champions League cet après midi à Wembley qui s’annonçait prometteur..et on n’a pas été déçu, comme d’habitude. Récit d’une équipe en pleine forme et qui accède à la finale de la FA CUP !

Grosse affiche entre 2 équipes du Big Four cet après midi pour la 1ere demi finale de FA CUP. L’affiche était alléchante et pour ne pas changer nous n’avons pas été déçu. Arsenal a commencé pied au plancher et s’est vite bien mis en place. Le quadrillage et l’occupation du terrain était parfaite et c’est par l’intermédiaire de l’intenable Walcott que les Gunners ouvre logiquement la marque. Sur un bon travail d’Adebayor qui lance dans la surface le néo-arrière gauche Gibbs (qui a été impeccable), qui ajuste un très bon centre en direction de Walcott qui trompe (avec l’aide de la main d’Ashley Cole) Petr Cech.
Et comme contre Liverpool, Chelsea n’a pas eu peur. Il fallait juste attendre que le jeu en passe courte et rapide des blues se mette en place. Le duel au milieu de terrain allait vite basculer du coté des bleus. Essien, Lampard et Ballack ont su prendre la mesure d’un Fabregas bon mais pas exceptionnel, d’un Denilson encore trop peu experimenté et d’un Diaby qui est passé à coté de son match. Les 88 000 spectateurs de Wembley ont apprécié le retour en pleine forme d’un « ancien/futur » joueur de l’Equipe de France Florent Malouda (très remuant) qui d’une superbe frappe dans la surface permet à Chelsea de revenir à la marque.
Arsenal petit à petit baissait de rythme tandis que Chelsea montait en puissance à l’image d’un Didier Drogba en pleine euphorie, avec une activité incroyable.
Après la seconde période a été une partie d’échec sans vraiment de grosses occasions, excepté le poteau d’Anelka, anecdotique. Mais c’etait écrit, Drogba allait être récompensé de sa superbe prestation en marquant un but plein de puissance en fin de match, en prenant de vitesse Silvestre et en devancant la sortie d’un Fabiansky très fébrile aujourd’hui.
La semaine exceptionnelle de Chelsea continue donc sur les chapeaux de roue et confirme l’état de forme de cette équipe qui étonne et détonne par sa puissance et surtout son style de jeu fait de passe rapide et directe sans précipitation. La marque d’une grande équipe c’est de ne jamais paniquer et Chelsea a démontré que ses nerfs étaient en acier et que les matchs de coupe, c’est leur dada. Arsenal eux, se déplace mardi à Anfield pour jouer Liverpool et cela s’annoce déjà comme un match très difficile pour les protégés de Wenger qui semblaient entamés physiquement.

Ce qu’on a aimé

La belle prestation de Gibbs en latéral gauche à seulement 19 ans
Chelsea qui fait tomber une stat’ vieille de 47ans en battant arsenal
Drogbaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa
Le match de Malouda qui revient en très grande forme (merci Hiddink)
L’ambiance dans ce stade merveilleux

Ce qu’on a moins aimé

La prestation de Diaby placé coté gauche
Le coaching (un peu trop tardif) de Wenger ne mettant pas Nasri titulaire et Arshavin sur le banc
La pelouse (qui s’est dégradé tout au long du match)
La défense d’Arsenal pas à la hauteur (Gallas a manqué c’est indéniable)

William est un passionné de l’OM. Le terrain est aussi son quotidien puisqu’il joue aussi en compétition. Fin connaisseur des championnats français et espagnol et du foot-business, il essaye d'être au plus proche de l'actu foot jour après jour.

... à lire dans Angleterre

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour