L’équipementier danois Hummel continue son approche authentique des sports sur lesquels elle est présente. Avec sa dernière collection Hive, elle s’est entourée de deux groupes Ultras pour illustrer ses pièces streetwear.

C’est aussi une façon de toucher une nouvelle génération de supporters qui redécouvrent une marque qui a été parmi les premières à dessiner un maillot de foot spécifique pour un club de football. C’est une sorte de tradition mise au goût du jour.

Hummel continue ses projets décalés, après avoir équipe un club d’un quartier bobo de Copenhague ou l’équipe féminine d’Afghanistan.

Hummel Hive, ce sont des pièces souvent amples, et surtout minimalistes et vintages. Les couleurs sont neutres. On retrouve des maillots des années 80 de la marque, comme celui inspiré de Tottenham ou du Real Madrid. La marque s’est associée avec le créateur de Los Angeles Guillermo Andrade, du label américain 424 on Fairfax, et le designer Rasmus Storm de Storm CPH à Copenhague.

Cette ligne comprend deux ensembles (une pour 424 on Fairfax et une pour Storm CPH) avec jerseys, collants, shorts et chaussettes, costume, sweatshirts à col rond, une veste d’entraînement et deux paires de tennis blanches, la Diamant et la Marathona II.

Il faut compter une centaine d’euros pour un maillot et 130 euros pour une paire de chaussures. Vous retrouverez cette collection dès le 26 août chez certains distributeurs Hummel, et depuis le 11 sur certains eCommerces.

Hummel Hive propose une collection inspirée par le milieu ultras

Hummel Hive propose une collection inspirée par le milieu ultras

Hummel Hive propose une collection inspirée par le milieu ultras

Hummel Hive propose une collection inspirée par le milieu ultras

Sébastien Couix

Sébastien est plongé depuis plus de 20 ans dans le football, à tel point qu’il est devenu arbitre de football. Débarqué sur Panam' avec les prétentions d'un Pancrate, il préfère maintenant cracher son venin sur son blog. Vous êtes dessus !