Restons connectés

La raison pour laquelle Nike n’avait pas mis en vente les maillots indiens

Marketing

La raison pour laquelle Nike n’avait pas mis en vente les maillots indiens

Puma, Nike, adidas… La guerre des équipementiers fait rage sur le marché, jouant à qui aura l’exclusivité et les meilleures têtes d’affiches. Plusieurs marchés sont visés, notamment le marché indien qui a toutefois rencontré quelques soucis…

France, Allemagne, Brésil, Argentine ou Portugal bien représentés par Griezmann, Neuer, Neymar, Messi ou Ronaldo, sont sans aucun doute les nations bénéficiant de la meilleure visibilité et du potentiel marketing le plus fort. Il est donc normal de voir les différentes grandes marques se les arracher, mais il est surtout surprenant de voir certaines nations à potentiel ne pas bénéficier du même traitement, ce qui a été notamment le cas de l’Inde avec Nike.

Fournisseur officiel des « Tigres Bleus », la marque a mis très peu de tuniques des Indiens sur le marché en début de la saison 2017/18 : dix jours après le lancement des maillots, ces derniers ont été quasiment introuvables, arrivant dans les mains de leurs supporters uniquement lors des jeux-concours ou sous forme d’imitations. Quelle explication peut-on trouver à cette disparition des boutiques indiennes ? Avec le cricket en sport national, le football ne connaît pas de succès probant au sein du pays, il en aurait fallu pas plus à l’équipementier américain pour retirer son nouveau maillot de la vente, dix jours seulement après l’avoir lancé sur le marché.

En réalité, les coûts de production du maillot de cette sélection seraient bien trop onéreux, comparés au chiffre d’affaire qu’il pourrait apporter, d’autant plus que Nike doit reverser à la fédération indienne entre 20 et 25% des sommes perçues lors des ventes. Cette même fédération n’étant pas très importante en comparaison à d’autres fédérations de football, Nike s’est offert le droit de décider de la commercialisation ou non du maillot. Résultat : ce maillot connaît un développement assez instable sur le marché indien au risque d’être en déficit et a du mal de devenir convoité par la population. En effet, d’après les témoignages de plusieurs fans de l’équipe de l’Inde recueillis par le média local Scroll.in, les ventes de ce maillot auraient également connu des perturbations lors des premières saisons de l’engagement de la marque à la virgule avec la sélection nationale indienne.

Si dans certains contrats avec les institutions, il est clairement stipulé le nombre de maillots que doit produire l’équipementier, une sélection modeste comme celle de l’Inde ne semble pas avoir ces termes dans le sien. En décidant de ne pas mettre un nombre plus important de maillots indiens en vente, Nike s’est toutefois octroyé une belle visibilité sur le continent asiatique.

A ce jour, le maillot de l’Inde est disponible via la boutique en ligne de Nike Inde, mais reste toujours absent d’autres marchés : ce produit est introuvable, si l’on essaye de l’acheter depuis la France, par exemple.

Etudiant dans le médical mais passionné avant tout de football. Supporter de l'OM depuis toujours, je suis surtout fan des joueurs avec une aisance technique balle au pied.

... à lire dans Marketing

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Devenez rédacteur sur le blog foot PKFoot.com
Retour
▶️ NOTRE SONDAGE SUR LA PERCEPTION DES MARQUES PENDANT LE MONDIAL 2018, AVEC ECOFOOTJE PARTICIPE