AvideceWopyBalab

Axel et moi avons été conviés par l'association L'Entorse, qui tâche de lier culture et sport dans différents événements, à l'inauguration de l'exposition Footorama à la Maison Folie Wazemmes. Cette exposition est un des événements de l'initiative “Jouer Ensemble” initiée par L'Entorse dans l'agglomération lilloise. On a retenu 5 projets exposés qui nous ont vraiment marqués.

Jerzovskaja

Jerzovskaja est suisse. Si vous avez l'occasion de le croiser dans les Hauts-de-France, vous remarquerez sans doute sa profonde gentillesse et la passion qui l'anime. Depuis près de 10 ans, il retouche les portraits des plus grands footballeurs pour en faire des albums uniques, à la manière des albums Panini. Il sait aussi s'entourer d'artistes de renom pour l'accompagner dans ce projet ambitieux, au point d'avoir collaboré avec l'UEFA sur certaines éditions.

Les 5 projets foot les plus dingues qu’on a pu découvrir à Footorama
Les 5 projets foot les plus dingues qu’on a pu découvrir à Footorama

Les 5 projets foot les plus dingues qu’on a pu découvrir à Footorama

Sur Footorama, Jerzovskaja fait un focus sur l'équipe de France dans le temps, allant de 1984 à nos jours. Il a même du se résoudre à enlever Benzema de sa dernière liste des 23.

Voir le site officiel de Jerzovskaja

Bantoosh

Axel et moi avons passé un bon moment sur ce superbe projet du collectif français Fichtre. Bantoosh est une oeuvre colossale qui trouvera difficilement sa place dans votre salon. A la manière d'un agora antique, Bantoosh est une installation gigantesque, en bois massif, où on joue au football de manière ludique et collaborative. Les joueurs doivent s'envoyer une balle en bois assez lourde, avec le pied. Les points sont marqués en fonction de l'endroit où passe la balle, sachant que toutes les personnes autour du terrain peuvent influer sur son trajet. On a a-do-ré.

Les 5 projets foot les plus dingues qu’on a pu découvrir à Footorama

Ne vous laissez pas consoler

Et si le football était un vecteur politique ? Et si la démocratie corinthienne ne poussait pas le sujet assez loin ? Les Espagnols de Democracia ont détourné les supports d'expression des fans de football (écharpes, drapeaux, écussons, …) pour y ajouter des message de rebellion : “ils ordonnent parce que nous obéissons”, “la vérité est toujours révolutionnaire”, … Dans ce cas, c'est le club des Girondins de Bordeaux qui a accepté de jouer le jeu. Encore un signe que le football est impliqué dans la société.

Les 5 projets foot les plus dingues qu’on a pu découvrir à Footorama
Les 5 projets foot les plus dingues qu’on a pu découvrir à Footorama

Monsieur l’arbitre

Mohamed El Khatib et Fred Hocké se sont rapprochés du RC Lens pour cette oeuvre déstabilisante. Les deux artistes ont voulu mettre en lumière l'homme en noir, par rapport aux violences verbales qu'il subit chaque week-end. Quelques arbitres ont ainsi été photographiés pendant l'exercice de leur passion, et les insultes qu'ils entendent ont été collées comme des légendes aux images.

Les 5 projets foot les plus dingues qu’on a pu découvrir à Footorama

Souvent contesté dans ses décisions, il cristallise toutes les frustrations, des joueurs comme des spectateurs. Plus conscient de ses erreurs que de ses réussites, on a coutume de dire qu'un bon arbitre, est un arbitre que l'on ne voit pas.

105+dB

Le collectif de Leeds Invisible Flock a installé son oeuvre 105+dB dans une pièce dédiée de l'exposition, et pour cause : elle est entièrement sonore ! Issue du projet européen EX[S]PORTS, elle isole le visiteur et le projette dans l'ambiance du stade Pierre Mauroy de Lille, lors du dernier LOSC/ESTAC. Grace à un son capté à 360°, le visiteur aura l'impression de revivre le match comme s'il en était acteur, sur la pelouse. Attention, le niveau sonore est réellement celui enregistré, ce qui étonne parfois par son intensité.

105 décibels, c'est aussi le seuil à partir duquel une voix n'est plus perceptible dans une foule en liesse. Vous allez vite le comprendre une fois dans la salle :)

Nous avons interviewé Ben Eaton, un des fondateurs d'Invisible Flock, et artiste francophone :

Vous l'avez bien compris, l'exposition Footorama fait partie de ces événements foot et culture à ne pas rater à moins de 50 jours de l'Euro 2016, et alors que Lille est une des villes-hôtes de la compétition.

Les 5 projets foot les plus dingues qu’on a pu découvrir à Footorama

La sélection des 5 meilleurs projets fut compliquée tellement les projets y étaient nombreux et passionnants, mais vous en trouverez aussi d'autres qui méritent tout autant de considération. On peut citer N°10” du chorégraphe et acteur Massimo Furlan, qui rejoue la demi-finale de Séville dans la peau de avec un mimétisme étonnant (Roustan y est même commentateur, Hidalgo y rejoue son propre rôle), des baby-foots personnalisés ou encore Stud XI de Freddy Contreras, qui a mis des crampons sous les escarpins de madame, comme pour pointer les inégalités entre les hommes et les femmes.

L'exposition Footorama se tient à la Maison Folie Wazemmes de Lille jusqu'au 26 juin. L'entrée est gratuite.

Nous avons aussi pu assister à des animations originales, notamment sur Théâtre du Patro, où un atelier a été mis en place pour détourner les gestes des sportifs en burlesque. Le résultat est plutôt original et la bonne humeur au rendez-vous, notamment quand les personnes présentes ont du mimer la célébration collective d'un but !
Les 5 projets foot les plus dingues qu’on a pu découvrir à Footorama
Les 5 projets foot les plus dingues qu’on a pu découvrir à Footorama