AvideceWopyBalab

et Cristiano sont deux grosses pointures, voir même deux légendes vivantes du football mondial, on ne vous apprends rien !

L’argentin et le portugais avaient jusqu’à il y a quelques années encore toujours participé aux Grands Clasicos du championnat espagnol dans leurs équipes respectives, le FC Barcelone pour le premier et le Real de Madrid pour le second.

Et au fil de ces nombreuses années de compétition acharnée, les talentueux footballeurs ont tous les deux réalisé d’énormes prouesses.

Mais depuis cette année, les deux mastodontes du football évoluent dans un championnat différent puisqu’ils ont été transférés, à la Juventus (il y a 2 ans déjà) puis a Manchester United en ce qui concerne CR7, et au PSG depuis le précédent mercato pour Leo Messi.

De fait, si l’an dernier il subsistait la pulga lors du clasico, cette année et pour la première fois de l’histoire, ni l’un ni l’autre ne seront là.

Les amateurs et fidèles supporters de football se demandent donc ce qu’il adviendra du Clasico après le départ des deux joueurs les plus célèbres de la planète. L’évènement aura-t-il toujours autant de succès ? Retour rapide sur les carrières de Messi et  avant de s’attarder sur l’avenir de la Liga espagnole après le départ de ces grosses pointures.

Retour sur la rivalité entre Messi et Ronaldo

est un joueur pour le moins talentueux. Au cours des nombreuses dernières années à jouer pour le FC Barcelone, il a accumulé 6 trophés lors de la cérémonie annuelle du ballon d’or, remporté 10 fois le championnat espagnol et soulevé 5 fois la coupe aux grandes oreilles. Ronaldo quant à lui a aussi marqué l’histoire du football espagnol avec 5 ballons d’or à son actif, 7 Liga remportées et 5 ligues des champions en poche.

Ces chiffres ahurissants ont énormément marqué le monde du football, et considérablement accru l’intérêt l’attractivité du football espagnol (et notamment en terme de droits TV)

Après des années à s’affronter dans le cadre du championnat espagnol, les deux génies du football sont définitivement allés vers de nouveaux horizons. Tandis que Ronaldo a posé ses valises en Italie dans l’équipe de Juventus de Turin en 2018 avant de faire son grand come-back à Manchester, Messi s’est laissé séduire par la France en intégrant le club de Paris Saint-Germain aux cotés de Neymar et Kylian MBappe, deux autres virtuoses du ballon rond.

Mais il est important de préciser que la rivalité qui existe entre Ronaldo et Messi est purement professionnelle, et basée uniquement sur les records et la réputation des joueurs.

Messi est considéré comme le meilleur buteur, le meilleur passeur décisif de tous les temps de la Liga mais il est suivi de très près par Ronaldo en ce qui concerne les buts marqués. Ce dernier arrive par ailleurs en troisième place vis à vis des passes décisives fournies.

Inutile de préciser que pour la Liga espagnole, c’est une grosse perte. Alors à quoi faut-il donc s’attendre ?

Si on remonte trois années en arrière, le classico espagnol opposant le club du FC Barcelone à celui du Real Madrid était le match le plus attendu, de l’année mais aussi le plus regardé au monde. Mais en réalité, ces matchs étaient pour beaucoup davantage considérés comme des affrontements directs entre et Cristiano Ronaldo. Chaque dribble, passe ou but des joueurs était examiné de près, afin de déterminer qui ressortira vainqueur de ces affrontements répétés.

Sans ces extra-terrestres du football, il ne fait aucun doute que les classicos n’auront plus jamais cette même saveur.

La Liga espagnole bat de l’aile depuis le départ de Messi et Ronaldo

Depuis le départ de Messi et Ronaldo, le championnat espagnol est littéralement en manque de stars. Les autres joueurs souffrent de la popularité à coté de ces deux joueurs, et restent presque tapis dans l’ombre. Cela saute par ailleurs aux yeux en terme de vente de maillots de foot.

Les fans témoignent de moins en moins d’intérêt vis-à-vis de leurs clubs de cœur, en raison de l’absence de leurs joueurs favoris.

Avec le départ de Sergio Ramos, le Réal de Madrid a perdu en prestige, et la Liga espagnol vit sans doute ses heures les plus sombres. Seul Karim Benzema réussit encore à faire vibrer les spectateurs, lui qui évoluait jusque-là dans l’ombre de Ronaldo.

Pour ce qui est du club catalan, Messi a emporté avec lui bien des espoirs et le club déçoit match après match.

Javier TEBAS a annoncé en juin dernier que les droits de télévisons seront sans doute revus à la baisse et admet humblement que Messi donnait énormément de valeur au championnat espagnol, non pas seulement grâce à son talent mais aussi du fait de sa rivalité avec Ronaldo.

Leurs départs pourraient bien porter un coup dur aux finances de la télévision espagnole.

Sur le plan sportif et financier, ces départs ont occasionné d’énormes pertes, littéralement, et la Liga est donc obligé de se réinventer…

La Liga espagnole obligée de se réinventer

Avec le départ de Messi et Ronaldo, la Liga espagnole est dans l’obligation de se réinventer. Pour réussir à garder le cap, elle devra se trouver de nouvelles têtes d’affiches, de nouveaux virtuoses du football à mettre en avant.

Les supporteurs de Madrid pensent naturellement à Kylian MBAPPE, le prodige du football français, dont on peut très légitimement espérer qu’il rejoigne le Real Madrid dans les prochaines années. Ce n’est qu’une question de temps.

Les organisateurs de la Liga ont également jeté leur dévolu sur d’autres gros espoirs comme Ansu Fati ou Pedri, actuellement au FC Barcelone, qui a remporté en 2020 le titre de meilleur joueur de l’Euro.

Comme vous avez surement du le constater, la situation du championnat espagnol n’est pas des plus reluisantes en ce moment. Ce dernier est devenu fade et suscite de moins en moins d’intérêt. Et pour cause, les deux clubs phares de la compétition ont perdu leurs stars au profit d’autres grands clubs européens.

Malgré cela, les anciens clubs de Messi et Ronaldo sont préposés pour remporter la coupe espagnole cette année d’après les bookmakers, et même si les fans sont d’avis que le départ des deux ballons d’or a porté un coup dur à leurs clubs respectifs, ils sont aussi d’accord sur le fait que c’est une belle occasion de les voir briller ailleurs, dans d’autres championnats et au côtés d’autres joueurs.

Reste à voir ce que donnera, en terme de spectacle et d’audience, le premier clasico sans ces 2 cracks ! Réponse imminente ce dimanche 24 octobre à 16h15 au Nou Camp !