Restons connectés

Notre avis sur PES 2017

Jeux-vidéo

Notre avis sur PES 2017

Comme chaque année, en cette période de rentrée, c’est la sortie des nouveaux jeux vidéo de foot. Et la série Pro Evolution Soccer – PES pour les intimes – ne déroge pas à cette règle. On a donc pris un peu de temps pour tester, en profondeur ce nouvel opus 2017. Retour sur notre avis tranché. 

PES 2017, le titre de Konami, est disponible depuis le 15 septembre dernier. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le jeu apporte avec lui son lot d’innovations.

En terme de jouabilité, PES 2017 a bien progressé en misant sur le réalisme des contrôles et a fait en sorte qu’ils soient plus intuitifs sur le terrain quand le joueur reçoit le ballon. Le système baptisé « Real Touch » permet un enchaînement nettement plus rapide que précédemment entre la réception du ballon et la passe ou l’action suivante. Petit plus non négligeable : il est maintenant possible d’ajuster plus simplement la puissance de la passe.

La difficulté du jeu a été revue aussi. Le jeu offre dorénavant six niveaux de difficulté, correctement échelonnés. Les adversaires se montrent ainsi plus agressifs et viennent davantage au contact lorsque vous augmentez la difficulté du jeu.

Mais c’est surtout le niveau des gardiens qui a été amélioré ! Fini les passoires dans les cages tout juste bonnes à encaisser systématiquement les mêmes frappes. Sur cette version, les gardiens se montrent plus intelligents dans leurs placements, plus décisifs dans leurs interventions. Nous voilà rassuré.

A noter aussi beaucoup de réalisme en tribune :

On a aimé :

  • Les échanges entre les commentateurs Margotton et Tulett, parfois taquins entre eux.
  • La présence de nombreuses équipes sud-américaines
  • L’amélioration des gardiens
  • Le graphisme toujours aussi impressionnant
  • La possibilité de jouer avec d’anciennes gloires de clubs sous licence (comme le Barça)

Notre avis sur PES 2017

On a moins aimé :

  • Le gros manque de licences officielles (Angleterre mais aussi en Espagne ou Italie)
  • L’intérêt de proposer un mode de jeu « simulation » ?
  • La facilité de marquer sur centre

Conclusion : PES 2017 est une grosse mise à jour de la version 2016. De belles améliorations au niveau du gameplay et du réalisme du jeu et des graphismes (en défense et surtout les gardiens), qui ont toujours fait sa force. Une version qui séduira les habitués du genre encore cette saison.

Né ballon au pied tel Olivier Atton, mais sans son talent footbalistique, j'ai décidé de me consacrer à cette grande religion qu'est le football. Fidèle au poste (de télé) devant la messe chaque dimanche matin à 11h chantant la marseillaise.

... à lire dans Jeux-vidéo

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Dernier tutoriel

Devenez rédacteur sur le blog foot PKFoot.com
Retour